48 HEURES (1982)

rueducine.com-48-heures-1982FILM DE : Walter Hill
TITRE ORIGINAL : 48 hrs.
PAYS : USA
GENRE : Policier, Buddy movie
AVEC : Nick Nolte, Eddie Murphy, Annette O’Toole, Franck MacRae, James Remar, David Patrick Kelly, Brion James, Peter Jason…
MUSIQUE : James Horner

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : San Francisco années 1980, Jack Cates, un flic, est chargé témoin de l’assassinat de deux de ses collègues par deux tueurs extrêmement dangereux dont l’un, Gans, évadé d’un camp de travaux forcés, a déjà assassiné deux de ses gardiens. Les deux tueurs sont à la recherche d’un demi-million de dollars. Ils ont pris en otage la femme de l’un de leur complice qui a accès à la planque du pognon. Jack Cates a besoin de tuyaux de qualités: Il décide de sortir de prison Reggie Hammond qui a lui aussi des comptes à régler avec Gans. Pendant 48 heures Jack et Reggie malgré les dissensions vont mener de pair l’enquête…

CRITIQUE : Un des premiers « buddy movie cop ». Ce film alterne les scènes chocs de violence et d’humour. Eddie Murphy surprend son monde avec son rythme et sa personnalité comique qui commence à faire des émules à Hollywood. Le contraste entre les deux physiques et personnalités des deux personnages principaux fonctionne très bien. Walter Hill est un bon faiseur de films d’action avec ses hauts et ses bas. Ici en on est dans le haut. Les grossièretés et les allusions racistes fusent entre le flic blanc et le malfrat sympathique noir. La musique de James Horner ne brille pas particulièrement sans nuire au film. Du bon spectacle.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : Reggie Hammond déboule dans un bar de sudiste réacs et racistes en se faisant passer pour un flic. Rien que par son bagout il tient en respect toute une salle. démonstration de la puissance comique d’Eddie Murphy.

NOTE : 13/20

L’ANECDOTE : Premier film et premier grand rôle pour Eddie Murphy qui éclatera définitivement dans « Le flic de Beverly Hills » (1984) de Martin Brest.

FILMS DE Walter Hill DEJA COMMENTES :