6 JOURS, 7 NUITS (1998)

rueducine.com-6-jours-7-nuits-1998FILM DE : Ivan Reitman
TITRE ORIGINAL : Six days, seven nights
PAYS : USA
GENRE : Comédie, Aventures, Buddy movie
AVEC : Harrison Ford, Anne Heche, David Schwimmer, Jacqueline Obradors, Allison Janney…
SCENARIO : Michael Browning
MUSIQUE : Randy Edelman

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : New York fin des années 1990, Robin Monroe la rédactrice en chef du magazine féminin Dazzle, a un petit ami nommé Frank Martin et très attentionné. Il lui envoie régulièrement des bouquets de fleurs à son travail. Un jour dans un bouquet s’ajoute une invitation le soir au restaurant. Pendant le repas Frank lui fait la surprise de lui offrir un séjour de 6 jours et sept nuit sur une ile des Antilles. Robin prend donc une semaine de congés et part avec Frank. Pour se rendre à Makatea ils doivent prendre un petit avion piloté par Quinn Harris et copiloté par sa petite amie Angelica. Lors du premier repas le soir Frank, demande à Robin de bien vouloir l’épouser. Elle accepte. Mais le lendemain la directrice de publication de Dazzle demande à Robin de se rendre à Tahiti pour superviser un reportage photo. Robin est contrainte de demander à Quinn Harris de bien vouloir l’emmener à Tahiti en urgence…rueducine.com-6-jours-7-nuits-photo

CRITIQUE : On ne peut pas dire que Ivan Reitman laissera une grande trace dans le monde du 7ème art. Son plus grand exploit étant « SOS fantômes » (« Ghostbusters« ) (1984) énorme succès planétaire mais aujourd’hui assez difficile à regarder tellement il a vieilli.
Pour en revenir au film qui nous concerne, si le dépaysement est bien réel, côté aventures ça ne va pas bien loin. Nous sommes loin de « A la poursuite du diamant vert » (« Romancing the stone« ) (1984) de Robert Zemeckis qui est un étalon moderne du genre. Plus antérieur « L’odyssée de l’African Queen » (« The African Queen« ) (1951) de John Huston se pose aussi un peu là.
Ici les méchants pirates n’apparaissent qu’un douzaine de minutes en tout et pour tout. Et mis à part le duo Harrison Ford /Anne Heche qui fonctionne pas mal il n’y a guère de quoi se remplir la dent creuse.
Le problème se situe plus dans le scénario qui au bout de vingt minutes sur l’île déserte n’a plus grand chose à nous offrir. Les relations entre le pilote bougon, un brin alcoolique et la pimbêche névrosée tournent en rond et ce n’est pas l’apparition de pirates qui relance le film puisque l’idée est abandonnée assez rapidement.
Côté casting on comprend vite pourquoi David Schwimmer ne fait pas une grande carrière à Hollywood: il n’est pas assailli par le talent ce gentil garçon. Je dirai même qu’il est assez piètre acteur.
La musique de Randy Edelman  est plutôt réussie. Mais rien d’exceptionnel non plus.
On peut regarder ce film quand on veut mettre notre cerveau au repos complet ce n’est pas ça qui va le fatiguer.rueducine.com-6-jours-7-nuits-photo (3)

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : Robin en bonne New-yorkaise aisée, à la moindre contrariété, s’en remet à ses anxiolitiques. Dans le coucou de Quinn qui doit affronter un orage, elle s’en remet à son tube de Xanax. Et finit le voyage dans les vapes.rueducine.com-6-jours-7-nuits-photo (2)

NOTE : 09/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Harrison Ford est dans la vie pilote d’hélicoptères.

FILMS DE Ivan Reitman DEJA COMMENTES :