ADIEU PARIS (2013)

rueducine.com-adieu-paris-2013FILM DE : Franziska Buch
TITRE ORIGINAL : Upgrade
PAYS : ALLEMAGNE, FRANCE, LUXEMBOURG
GENRE : Drame
AVEC : Jessica Schwartz, Hans Werner Meyer, Sandrine Bonnaire, Gérard Jugnot, Ina Weisse, Jean-Yves Berteloot, Thure Lindhart…
SCÉNARIO : Martin Rauhaus
MUSIQUE : Gast Waltzing

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Jean-Jacques au volant de sa voiture dans les rues de Paris au petit matin discute au téléphone avec Patrizia jeune romancière allemande qui vit à Dusseldorf. Alors que Jean-Jacques lui fait part de son désir d’avoir un enfant avec elle, il est surpris par une piétonne et perd le contrôle de sa voiture. Patrizia prend le premier avion pour Paris pour se rendre à Paris mais dans la précipitation elle se rend compte qu’elle n’a pas pris de moyen de paiement et les discussions au comptoir de la compagnie aérienne s’éternise. Ce qui commence à impatienter un homme d’affaires qui doit lui aussi prendre le même vol. Pour abréger la discussion, il lui paie le billet contre promesse de remboursement…rueducine.com-adieu-paris-Photo

CRITIQUE : C’est toujours un plaisir de voir un film avec Sandrine Bonnaire qui choisit ses films avec parcimonie et intelligence. Ce qui fait que depuis quelques années elle n’a jamais mis le bout de son nez dans un infâme nanar.
Et c’est encore le cas avec ce film.
Ce film est un chassé-croisé de personnages dans lequel les situations sont connues voire prévisibles. Mais la réalisation est sensible et l’interprétation de premier choix. On trouve au casting un Gérard Jugnot d’une grande bonhomie mais escroc patenté qui met une banque d’investissement dans une mauvaise passe.
Un hymne à la vie qui continue malgré les accidents terribles ou moins mais qui ruinent des situations établies.
Certains trouveront cela digne d’un téléfilm. Pourquoi pas il y a aussi de très bons téléfilms.
rueducine.com-adieu-paris-Photo (6)

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : Frank Berndssen et son staff de la banque apprennent par la télévision que la société de charcuterie du sieur Albert Albert dans laquelle ils ont investi est accusée de faux en écritures et falsification de bilan.rueducine.com-adieu-paris-Photo (4)

NOTE : 13/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Film inédit en salles en France. Vu donc sur la chaîne de télévision franco allemande Arte.rueducine.com-adieu-paris-Photo (5)

FILMS DE Franziska Buch DÉJÀ COMMENTES :