rueducine.com-amparo-soler-lealL’actrice espagnole vient de décéder à Barcelone.

Elle a commencé sa carrière sous le franquisme mais c’est lors de la démocratisation de l’Espagne (à partir de 1976) et le vent de liberté qui a soufflé sur le cinéma espagnol amenant la movida, que l’actrice a pris son envol  dans de superbes seconds rôles.

Notamment avec « La escopeta nacional » (1978) Luis Garcia Berlanga, comédie de mœurs dans la bourgeoisie madrilène. Enorme succès populaire.
« El fascista, la beata y su hija desvirgada »  (1978) de Joaquin Coll Espona,
« Le crime de Cuenca » (« El crimen de Cuenca« ) (1980) de Pilar Miró film politique sur la justice sous le franquisme.
« Patrimonio nacional » (1981) de Luis Garcia Berlanga, suite de « La escopeta nacional« .
« Gary Cooper ques estàs en los cielos » (1981) de Pilar Miró
l’incroyable « Las aventuras de Enrique y Ana » (1981) bêtise crasse avec deux chanteurs niaiseux (Enrique et Ana) carton au box office espagnol,
« Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça? » (« Que he hecho yo para merecer esto?« ) de Pedro Amodovar (1984), premier grand succès commercial du réalisateur.
« La vaquilla » (1985) de Luis Garcia Berlanga. Comédie sur fond de guerre civile.