Synopsis

Ouest américain, dans les années 1880, Vern Haskell, un cowboy, est sur le point d’épouser Beth Forbes qui tient un magasin en ville. Mais un homme entre dans le magasin tandis que son complice fait le guet dans la rue. Il a pour but de dérober le contenu des coffres. Mais il ne peut résister à une pulsion, il viole Beth puis la tue pour la faire taire. Vern Haskell qui ne peut que constater la mort de sa promise décide de la venger et part sur les traces des deux hommes. Mais le violeur tue son complice. Il ne reste plus à Vern qu’à retrouver un seul homme. Il apprend qu’ une certaine Altar Keane détiendrait un ranch nommé Chuck-a-luck qui serait un repère d’outlaw où pourrait se cacher l’homme qu’il pourchasse…

CRITIQUE 

Fritz Lang frôle le chef d’œuvre, mais un problème de casting vient gâcher la fête.

En effet Marlène Dietrich malgré tout son talent ne peut faire oublier ses 50 ans bien sonnés. Et le maquillage qui tente de gommer les effets du temps en font un véritable épouvantail. Difficile de croire que le héros puisse être attiré par une telle femme, si ce n’est par goût du sado-masochisme.

Cela dit, le film est un western magnifique qui donne un grand rôle au destin et au hasard (du jeu, des circonstances de la vie, et des rencontres humaines). Les décors et le technicolor est superbe.

Le film tient un rythme qui ne faiblit pas même avec les flashback lors de la quête du héros dans le premier tiers du film.

Arthur Kennedy est grandiose en homme tiraillé entre l’amour et la haine pour la femme maîtresse Altar Keane.
Mel Ferrer ne démérite pas ainsi que toute la bande de hors-la-loi qui hante le ranch de Chuck-a-luck.

Beau western, sombre et tragique.

La chanson qui revient en leitmotiv et chante la geste du héros peut paraître de nos jours surannée.

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Vern Haskell est attablé à son premier repas au ranch d’Altar Keane et dévisage chacun des convives tous susceptibles d’être l’assassin de sa fiancée. Belle scène paranoïaque.

L’ANECDOTE

Ce film est le troisième et ultime western du cinéaste allemand Fritz Lang réfugié aux Etats-Unis; Il a fui en 1933 le régime nazi.

NOTE : 15/20

Video & Photo

1 videos 13 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *