rueducine.com-le-choc-1982
Donne une note à ce film

SYNOPSIS

Marrakech, années 1980, un tueur à gages élimine un homme monté dans une calèche. Quelques heures plus tard, le même homme (Martin Terrier) vient chercher sa prime pour le travail effectué. Mais il annonce à son employeur (un dénommé Cox) que c’était son dernier contrat et qu’il raccroche. D’un coup la tension entre Cox et Terrier monte…

rueducine.com-le-choc-photo (3)

CRITIQUE

Alain Delon faisait la promotion du film en vantant la rencontre Delon-Deneuve comme étant cela le fameux « choc » du titre.

Mais une fois le film vu, on est en droit de se dire qu’il est bien mou du genoux ce « choc ».
La raison? d’abord l’apparition du personnage de Deneuve après 20 bonnes minutes, et la disparition du même personnage sur la fin.

On ne peut pas dire que la transposition à l’écran du roman de Jean-Patrick Manchette « La position du tireur couché » soit une franche réussite.

rueducine.com-le-choc-photo (5)

Les scénaristes se sont attachés à gommer le plus possible les aspérités du roman et n’en garder que le plus favorable à l’image d’Alain Delon qui est à l’époque en pleine course frénétique aux entrées face à son concurrent Jean-Paul Belmondo.

Donc Delon au scénario, Delon sur tous les plans, et les autres prennent les miettes.

Le film conserve quelques moments efficaces. Et les scènes avec François Perrot (immense acteur) sont un régal.

Le choc c’est Alain Delon qui se le prendra en pleine poire : 400 000 entrées à Paris. Moins de la moitié de l’objectif d’entrées prévues…

La musique de Philippe Sarde ne suffit pas pour sauver le film.

 

rueducine.com-le-choc-photo

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

La scène outrancière du paysan qui écoute du free jazz. Le spectateur a de la peine pour Philippe Léotard.

L’ANECDOTE

Catherine Deneuve ne gardera pas un souvenir impérissable de ce tournage. L’entente avec Robin Davis sera plus que compliquée.

NOTE : 10/20

Video & Photo

1 videos 6 photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *