Synopsis

Trois bandits entrent en ville pour piller la banque. Si le vol est un succès un des bandits perd la vie et le plus jeune, le métis Billy Two Hats, est capturé par le shérif. Ce dernier emmène son prisonnier pour être jugé. Il s’arrête chez un ami à lui qui tient un genre d’auberge avec sa femme indienne. Mais le troisième bandit Arch Dean vient sauver son jeune complice. D’une balle, il blesse le shérif à l’épaule et maîtrise son vieil ami. Mais en s’enfuyant, l’aubergiste saisit son vieux fusil à longue portée pour tirer le bison. Et en tuant le cheval de Arch Dean, il blesse la cheville écrasée sous le poids du cheval…

CRITIQUE

Moi qui m’ enorgueillis d’avoir vu une belle quantité de western j’ignorais l’existence de ce film.
Et je suis plutôt satisfait de l’avoir vu.

Voici un western avec très peu de personnage. 2 bandits, un shérif, un ami du shérif, un couple de fermier et quatre apaches en quête d’alcool.  Le scénario après le pillage de la banque qui ouvre le film, prend ensuite le temps d’installer les personnages. Avec finalement très peu de scènes d’action, le spectateur est quand même maintenu dans le récit de cette course poursuite.

Cependant les scènes violentes sont appuyées. L’influence du western italien dit « spaghetti » est passée par là.

Ted Kotcheff qui n’a pas une filmographie transcendante, on notera sa réalisation du premier « Rambo » (« First blood« ) en 1982, par une réalisation maîtrisée nous offre un bon western qui il est vrai méritait une ou deux scènes d’action supplémentaires.

A tout seigneur tout honneur Gregory Peck interprète un vieux bandit nostalgique de son Ecosse natale et paternaliste avec le jeune métisse. Il est excellent.
Le jeune Desi Arnnaz Jr. que je ne pense pas avoir déjà vu par ailleurs (il a surtout vécu de rôles à la télévision) fait montre aussi d’un grand charisme et de talent.

Belle photographie signée Brian West.

 

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Les deux bandits fuient après que Dean Arch ait libéré le jeune Billy. Le fusil pour tuer le bison entre en action. Le bruit de la balle qui traverse la vallée est impressionnante.

L’ANECDOTE

Le scénario est signé d’un écossais (Alan Sharp) qui écrira quelques années plus tard le film « Rob Roy » de Michael Caton-Jones en 1995.

NOTE : 15/20

Video & Photo

1 videos 9 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *