Synopsis

Années 1990 dans la région montagneuse du Montana d’Oxbow, un transfert de prisonnier, finit dans un ravin avec trois prisonniers évadés et armés. Le shérif Deegan fait aller chercher Lewis Gates un chasseur de primes sur la touche depuis deux ans, suite à un drame. Après un marchandage sur la prime, Gates part à cheval et accompagné de son chien à la recherche des trois hommes. Quant après trois journées de recherche il est sur le point de les retrouver, il entend au loin des coups de feu. Arrivé sur place, il trouve d’abondantes traces de sang des douilles et une flèche indienne. Mais il ne trouve pas les corps. De retour en ville il prend contact avec une universitaire spécialiste de la civilisation indienne et lui fait part de ses doutes sur la présence d’indiens dans la région d’Oxbow…

rueducine.com-le-dernier-cheyenne-photo (2)

CRITIQUE 

Tab Murphy est avant tout scénariste, il a soumis l’histoire de « Gorilles dans la brume » qui  a été scénarisé par Anna Hamilton Phelan puis il a écrit réalisé « Le dernier cheyenne » qui est  à ce jour l’unique film qu’il ait mené en tant que directeur de plateau. Depuis il a surtout écrit pour Disney les scénarios de « Le bossu de Notre-Dame » (1996), « Tarzan » (1999), « Atlantide le monde perdu » (2001),et « Frères des ours » (2006).

Ce film est un mélange des genres, il commence par un postulat policier, se poursuit par un film d’aventures (exploration d’une contrée inconnue) et enfin finit en néo western avec apparitions d’une tribu indienne.

Film aux images splendides d’une région encore sauvage. Ce film a du souffle malgré quelques petites imperfections. Mais pour une première réalisation c’est plutôt du beau travail.

Le film repose en partie sur le physique fatigué de Tom Berenger. Acteur charismatique mais hélas à la carrière en dents de scie. Ici il est très convaincant en homme de terrain un peu en marge de la société et au passé difficile.

rueducine.com-le-dernier-cheyenne-photo

Il reprend en partie le rôle qu’il tenait dans « Randonnée pour un tueur » « Shoot to kill » (1988) de Roger Spottiswoode dans lequel il était déjà un homme spécialiste de la randonnée en montagne. Il faut dire que ces rôles rugueux lui vont à merveille.
Barbara Hershey a un peu plus de mal à crédibiliser son personnage d’universitaire elle finit par y parvenir au contact de ces indiens.

La réalisation est plutôt contemplative et assez intelligente dans le maintien du mystère sur une présence indienne jusqu’au milieu du film.

Enfin David Arnold qui à l’époque commence à avoir une renommée, (il vient de signer le film « Stargate » (1994) puis va enchaîner avec « Independance day » ( 1996) tous deux de Roland Emmerich) signe un soundtrack un peu trop envahissant mais malgré tout inspiré.

rueducine.com-le-dernier-cheyenne-photo (3)

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

La belle chevauchée avec Chien Jaune pour permettre à Lewis Gates de retourner en ville au plus vite afin de trouver de la pénicilline et sauver ainsi un jeune indien blessé par balle.

L’ANECDOTE

Avant d’être acteur, Tom Berenger a travaillé en tant que chasseur dans un palace de Kansas City. Puis a été steward dans deux compagnies aériennes.

NOTE : 14/20

Video & Photo

1 videos 6 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *