rueducine.com-les-femmes-s-en-balencent-1954
Donne une note à ce film

SYNOPSIS

Sud de l’Italie, une femme se fait arrêter en possession de faux dollars. Ce qui met le F.B.I. en alerte. Le meilleur élément du bureau est envoyé sur place pour démêler la provenance de ses billets. La Casa Antica sorte de boite de nuit et tripot semble être le point de départ de l’intrigue…

CRITIQUE

Troisième aventure cinématographique de l’agent du F.B.I. Lemmy Caution interprété par Eddie Constantine. Bernard Borderie qui avait tourné le premier opus « La môme vert-de-gris » (1953) reprend les rênes.
Cette fois-ci l’action se situe en Italie.

Bernard Borderie fait ronronner le film qui s’installe dans les clichés sans chercher à ouvrir d’autres possibles.
Eddie Constantine suit la cadence sans non plus faire de vague.

On commence à se lasser des aventures de Lemmy Caution. Dommage.rueducine.com-les-femmes-s-en-balencent-photo

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Les arrivées de Lemmy Caution au commissariat. Ce dernier est une construction moderne, typique de l’architecture d’près seconde guerre mondiale en Italie. Au moins l’ennui du film permet de s’attarder sur des détails qui seraient passés inaperçus.

L’ANECDOTE

Eddie Constantine (1913-1993) est tellement proche du rôle de Lemmy Caution qu’il donnera le prénom de son héros à son fils.

NOTE : 10/20

Video & Photo

1 videos 2 photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *