rueducine.com-harcelement
Donne une note à ce film

SYNOPSIS

Seattle années 1990, Tom Sanders travaille en tant que responsable de la fabrication d’éléments informatiques dans une société qui est sur le point de fusionner avec une autre entreprise. Pour superviser la fusion est nommée Meredith Johnson avec laquelle il y a bien des années, Tom avait eu une liaison. Meredith invite le soir Tom à la rejoindre dans son bureau pour parler des problèmes de fabrique des composants en Malaisie. Mais le tête à tête tourne au harcèlement sexuel de la part de Meredith sur Tom. Tom rejette les avances de Meredith. Le lendemain il se voit accuser de harcèlement sexuel…

rueducine.com-harcelement photo (2)

CRITIQUE

Dans les années 1990 le harcèlement sexuel est devenu un délit aux Etats-Unis et en Europe. Nombre de procès ont eu lieu depuis. Et les mœurs dans les entreprises américaines ont énormément évolué à tel point que certaines d’entre elles ont des ascenseurs désignés pour les hommes et d’autres désignés pour les femmes!

Le film est une adaptation d’un roman de Michael Crichton. Mais le sujet du harcèlement ne remplit que les deux tiers du film. Le dernier tiers n’est qu’un complot bâclé et vite déjoué.

Le film mélange plusieurs genres (la comédie dramatique, le thriller, l’érotisme, la finance, l’espionnage) sans jamais aller au bout d’un seul.

rueducine.com-harcelement photo (5)

Barry Levinson qui n’a pas eu le nez creux a fait ce film de commande avec un scénario bancal et ses deux acteurs principaux un peu à la peine comme s’ils ne croyaient pas des masses à cette histoire. Le film ne va pas au bout du propos et manque d’audaces.

Même la musique de Ennio Morricone déçoit à l’image de ce morceau intitulé « sex and computer » auquel il manque tellement une voix de femme et pourquoi pas celle d’Edda Dell’Orso. C’est dire!

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Tom Sanders s’est introduit dans la chambre d’un grand ponte de la boîte pour connaître les tenants et les aboutissants du complot qui se trame contre lui. Il utilise un logiciel et un casque de vision 3D. Visuellement impressionnant mais un peu vain sur le plan scénaristique.

L’ANECDOTE

« Harcèlement » est un des plus grands succès commerciaux de Barry Levinson.

NOTE : 11/20

Video & Photo

1 videos 6 photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *