rueducine.com-inspecteur-la-bavure-2017
Donne une note à ce film

SYNOPSIS

Années 1950 l’inspecteur Jules Clément meurt en héros lors de l’arrestation d’un dangereux malfaiteur qui le crible de balles. plus de vingt ans plus tard, son fils Michel Clément passe le concours d’inspecteur et obtient la dernière place de la promotion non pour ses notes mais en l’honneur de son père.
Sa mère fière de lui se rend sur la tombe de Jules avec son fils pour annoncer la bonne nouvelle à son défunt mari. Devant la tombe elle ouvre le champagne! Quand il se prépare pour aller travailler, sa mère exige qu’il mette les habits de son père. Gentil garçon il accepte, mais apporte des vêtements de rechange et à peine entré dans les locaux se dirige vers les toilettes pour se changer. Alors qu’il se trouve en caleçon un évadé surgit et éjecte Michel Clément des toilettes qui aussitôt se fait prendre par les policiers, le confondant avec le prévenu évadé. Clément subit un interrogatoire musclé…

rueducine.com-inspecteur-la-bavure-photo (4)

CRITIQUE

Encore un mauvais film de Claude Zidi.

Les duettistes au scénario avaient déjà signé (avec Jean-Paul Farré) « Les bidasses s’en vont en guerre » (1974) de Claude Zidi. Cela s’arrange par rapport à la bidasserie mais on est loin du compte!

Dans le premier tiers du film il n’est question que d’une accumulation de scénettes plus ou moins bien reliées entre elles. Cela s’améliore sur les deux tiers suivants.
Hélas la fin est plutôt catastrophique.
En France on a souvent du mal à terminer une comédie. Ici c’est carrément bâclé.

Le talent de comique de Coluche ne suffit pas pour élever le film. Et celui de Depardieu n’est pas suffisamment dirigé pour profiter d’un contraste entre un gentil flic et un méchant kidnappeur.
Et l’on retrouve toujours avec plaisir l’excellent Julien Guiomar.

Claude Zidi a encore du pain sur la planche avant de proposer un film bien écrit, bien dirigé et bien interprété.

Vladimir Cosma fait le job avec une musique guillerette et immédiatement appréciable aux oreilles.

 

Ce film est recensé dans la page : LE FILM POLICIER ET LE THRILLER FRANÇAIS DE 1945 à 2015.

 

rueducine.com-inspecteur-la-bavure-photo (5)

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

La scène d’ouverture qui est sûrement la plus réussie du film qui allie drame et humour. Le tout en noir et blanc.

L’ANECDOTE

Le film est un grand succès public. Un peu moins sur le plan critique.

NOTE : 08/20

Video & Photo

1 videos 4 photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *