Donne une note à ce film

SYNOPSIS

Après un échec lors d’un entretien d’embauche, Lulu la quarantaine ne rentre pas chez elle laissant mari et enfants se débrouiller. Elle traîne dans une station balnéaire en hiver et rencontre un homme étrange…

CRITIQUE

Comment en ces années 2010 peut-on sortir sur les grands écrans des films de si faible envergure? Un film comme ça ne tient pas 15 jours en salles.

Sólveig Anspach (1960-2015) fait des films comme on lui a appris à la FEMIS: du cinéma étroit qui se veut ancré dans la société contemporaine,
sur des états d’âmes maintes fois rabâchées sur grand et petit écran et qui n’intéressent que ceux qui le font et un cercle restreint de spectateur.

Du petit cinoche à trois francs six sous, qui a quand même du mal à rentabiliser son maigre budget.
Karin Viard parvient à s’extirper du naufrage.

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

L’ANECDOTE

Le film fait 74000 entrés à Paris 500 000 en France.

NOTE : 09/20

Video & Photo

1 videos 4 photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *