Synopsis

Naples années 1960, Filumena est très mal. Elle est portée sur une chaise jusque chez elle. Là on l’allonge dans son lit on fait venir un docteur ainsi que Domenico Soriano l’homme avec lequel elle vit. Le docteur après l’avoir ausculté est très pessimiste d’autant que Filumena a demandé un prêtre. Le prêtre fait comprendre a Domenico que sa dernière volonté est qu’il se marie avec elle. Chose faite. Quand Domenico appelle sa maîtresse pour lui expliquer le cours des choses, Filumena est debout en pleine forme et lui annonce que ce mariage était un stratagème pour légitimer plus de vingt ans de vie commune…

rueducine.com-mariage-à-l-italienne-photo (4)

CRITIQUE

Comédie à l’italienne pour sa charge contre le comportement machiste du héros bourgeois.

L’étude de mœurs n’est pas aussi aiguë que chez Pietro Germi  ou chez Mario Monicelli. Et si l’on rit de-ci de-là ce n’est pas non plus une comédie accomplie.
Vittorio De Sica qui est le maître du Néo réalisme « Le voleur de bicyclette » (« Ladri di biciclette« ) (1948) et « Miracle à Milan » (« Miracolo a Milano« ) (1951) est bien moins à l’aise dans la comédie que dans le drame.

Cependant rien de déshonorant avec ce film.
Surtout pas sa distribution.
Sophia Loren et Marcello Mastroianni sont épatants. L’une en mère exemplaire dans la limite de ses possibilités ancienne prostituée qui cherche à stabiliser sa situation par le mariage avec l’homme avec lequel elle vit tant bien que mal depuis 22 ans. Le second en homme volage, veule, qui confond l’amour avec l’argent.

rueducine.com-mariage-à-l-italienne-photo (2)

Le scénario et les dialogues manquent de mordant et la réalisation de Vittorio de Sica pas assez vive pour la comédie.
Cela est peut-être le fait qu’il s’agit de l’adaptation d’une pièce de théâtre de Eduardo De Filippo. D’où un certain statisme dans une majorité de scènes.
On pourra regretter le peu de cas fait par le réalisateur pour son musicien Armando Trovajoli dont la musique est réduite à la portion congrue.

 

rueducine.com-mariage-à-l-italienne-photo

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Pendant que son mari téléphone à sa maîtresse qui tient la caisse à la pâtisserie, surgit Filumena la soi-disant moribonde derrière le rideau.

L’ANECDOTE

Le film reçoit 4 David di Donnatello; Meilleur producteur (Carlo Ponti, mari de Sophia Loren), meilleur réalisateur, meilleure actrice et meilleur acteur.

NOTE : 12/20

Video & Photo

1 videos 6 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *