Synopsis

Paris années 2000, Pauline travaille en tant que rédactrice en chef  pour un magazine de presse spécialisé dans les crimes (sanglants de préférence). Elle suit une psychanalyse et vient d’annoncer à son analyste qu’elle a définitivement opté pour le bonheur. Mais alors qu’elle est sur son lieu de travail, elle se fait plaquer par son homme, et sombre à nouveau dans la déprime. Sa soeur qui tourne dans des séries de télévision et qui part en vacances vient la sortir de chez elle. Elle l’emmène à Portofino en Italie dans l’hôtel où elle va habituellement. Dans la région sévit un serial killer…

CRITIQUE

Comédie chaleureuse et sautillante à laquelle j’ai pris beaucoup de plaisir à passer 1 h 30 à la regarder.

Non pas que le scénario soit transcendant, ou que Marc Fitoussi soit de la trempe des grands réalisateurs. Juste que la comédie est réussie servie par une Sandrine Kiberlain tout à fait géniale dans ce genre de rôle.
Ses camarades acteurs, Claudio Santamaria en tête servent les répliques avec talent et font briller les dialogues.

Quelques bonnes idées comme les illustrations en une de magazine des assassinats que Pauline imagine. Un gros travail sur les costumes et les couleurs. Le film ressemble a ces bonbons aux fruits et acidulés.

Marc Fitoussi demande à ses deux compositeurs de signer des musiques dignes des standards d’easy leastening des grands compositeurs italiens : Piero Umiliani, Armando trovajoli et Ennio Morricone auquel il emprunte un morceau du film « La faille » (« La smagliatura« ) (1975) de Peter Fleischmann.

Comédie policière légère et ensoleillée avec beaucoup de fantaisies et quelques clins d’yeux. On y passe un bon moment de détente.

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

La scène de danse où les deux protagonistes échangent des informations sur leur enquête. Scène déjà vue notamment dans « Le bal des vampires » (« Dance of the vampires« ) (1967) de Roman Polanski, mais ici plutôt qu’une danse de salon, c’est une danse sautillante : La tarentelle.

L’ANECDOTE

Marc Fitoussi laisse planer l’éventualité d’un deuxième film avec Pauline comme héroïne.

NOTE : 14/20

Video & Photo

1 videos 1 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *