Synopsis

5 ans après Xavier Rousseau (Xav) a bien du mal à vivre de ses écrits. Il est nègre pour des célébrités en mal de publication de mémoires. Côté vie personnel c’est encore le foutoir comme il dit. Il papillonne avec les filles et accumule les aventures sans lendemain. Il fréquente Martine, son ex, qui a un enfant qu’elle lui fait garder de temps en temps. Il est toujours ami avec Isabelle son amie lesbienne à la vie amoureuse mouvementée. Il est contacté par France Télévision pour être scénariste sur une série à l’eau de rose…

rueducine.com-les-poupées-russes (6)

CRITIQUE

Bonne suite de « L’auberge espagnole » (2001) du même Cédric Klapisch. Il nous montre toujours des jeunes gens en vrac à la recherche d’une stabilité professionnelle et amoureuse.
Il poursuit ses portraits de jeunes européens sortis de leurs études universitaires qui commencent à se frotter au monde du travail. Mais surtout à leur quête de l’amour, le vrai. Ce qui pour le héros est loin d’être facile.

Dans la lignée créative de son premier opus avec un montage nerveux et des idées de mise en scènes originales, accompagné de musiques subtilement choisies, il nous emmène à Paris, Londres et Saint Petersbourg.

rueducine.com-les-poupées-russes (4)
La force de « L’auberge espagnole » et « Les poupées russes » c’est que le scénariste réalisateur parvient à retranscrire « l’air du temps » pour une jeunesse un peu déboussolée mais somme toute assez privilégiée (blanche issue de classes moyennes ou aisées).

De plus la distribution des rôles est très talentueuse. Je sais que nombre de personnes n’apprécient pas le jeu de Romain Duris, mais je trouve que pour ses rôles dans les films de Cédric Klapisch il est tout à fait l’acteur idéal.
Kelly Reilly qui voit son rôle plus développé que dans le film précédent est elle aussi sensationnelle.
Et Cécile de France crève l’écran.

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre ce nouvel épisode dépaysant et frais. Je lui reprocherai juste d’être un poil trop long.

rueducine.com-les-poupées-russes (5)

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Xavier rend visite à sa mère qui s’est recasée avec un ancien gauchiste; outre son discours post soixante huit tard, il parle à Xavier tout en tripotant sa mère. La gène s’installe. Bonne scène comique.

L’ANECDOTE

Un troisième opus « Casse tête chinois » (2013) vient de sortir au cinéma.

NOTE : 15/20

Video & Photo

1 videos 6 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *