Synopsis

Frank Serpico dans les années 1960 entre dans la police de New York, Après deux années passées à l’identité il est muté dans la police en civil. Tout de suite il rencontre la corruption. Il en parle à ses supérieurs qui font semblant de s’intéresser au problème. Mais voyant que cela ne bouge pas avec un ami policier, il s’en ouvre aux services du Maire de la ville. Mais là aussi c’est un échec. Ces collègues qui le voient refuser l’argent du racket, en font une brebis galeuse, et Serpico est bien isolé. Il se sent menacé et demande une autre affectation. Ce sera Manhattan. Même constat mais à plus grande échelle. Avec l’aide se son commissaire, il tente de nouveau à parler à sa hiérarchie. Mais le préfet de police refuse d’entendre…

CRITIQUE

Sidney Lumet témoigne d’une époque ou la ville de New York vit ses pires heures. Violence à son paroxysme, trafic de drogue impuni, et corruption à tous les étages.

La ville est délabrée et les mentalités à tous les échelons vont de même. Le constat est terrible et le film peu optimiste.

Sidney Lumet sait filmer la ville de New York comme personne. Il le prouvera encore bien des fois.

L’interprétation d’Al Pacino, en victime christique est remarquable et remarquée, il remporte un Golden Globe.rueducine.com-golden-globe

Sidney Lumet signe un de ses meilleurs films.

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

A peine arrivé au commissariat de Manhattan Serpico est pris à partie puis menacé par ses collègues. Il en saisit un le jette au sol et menace les autres de son arme de service.

L’ANECDOTE

Le film a été tourné relativement peu de temps après les faits. L’article du « Times » date du 25 avril 1970. La tentative d’assassinat sur Serpico a lieu le 3 février 1971.

NOTE : 16/20

Video & Photo

1 videos 14 photos

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *