rueducine.com-le-vilain-2009
Donne une note à ce film

SYNOPSIS

Dans une banlieue parisienne, un homme est poursuivi par des truands qui lui tirent dessus. Il parvient à se réfugier sur une cheminée d’une entreprise désaffectée. Du haut de la cheminée il aperçoit la rue de la maison de sa mère. Blessé à l’épaule il décide de s’y réfugier. Sa mère est en lutte contre un promoteur qui veut faire de ce quartier un nouveau pôle d’affaires et de business. Après avoir embrassé sa mère et s’être excusé pour ses vingt années d’absence sans explications, il demande à sa mère s’il peut regagner sa chambre. Dans le faux plancher il y a accumulé tous les souvenirs de ses mauvaises actions…

rueducine.com-le-vilain-photo

CRITIQUE

Si le film contient des moments hilarants, à la fin du film le spectateur ressent une sorte de frustration.
Parce que sur le plan scénaristique de sérieuses lacunes l’empêchent de profiter pleinement de l’invention gaguesque et de l’imaginaire noir du réalisateur.
Le film contient un passage à vide dans son dernier tiers.

Heureusement que l’invention cartoonesque d’Albert Dupontel pallie à ces manques.
Certaines scènes semblent directement sorties des aventures de « Bip bip et le coyote » (« Road Runner and Wile E. Coyote ») ou des dessins animés de Tex Avery.

rueducine.com-le-vilain-photo (5)
Catherine Frot en petite vieille parvient à nous faire croire en son personnage ce qui n’était pas aisé.
Bien entendu l’indispensable Nicolas Marié fait un grand numéro de docteur déchu qui renaît de ses cendres.
Bouli Lanners en promoteur véreux est croquignolet à souhait.
Et Philippe Duquesne, lui aussi un acteur récurrent chez Albert Dupontel  juché sur son escabeau fait quelques merveilles.
Quant à Albert Dupontel il sait jouer à merveille les méchants de comédie.

Le film contient quelques bonnes idées. Comme cette tortue obstinée qui se venge des turpides que lui a fait subir le vilain quand il était gamin.

On regrette donc que l’histoire se délite au fur et à mesure qu’elle avance.

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

Le vilain veut se débarrasser de sa mère, dans la nuit il a fabriqué un piège mortel. Mais il a quelques scrupules a être le déclencheur de la catastrophe. Il fait appel à un livreur de fleur…

 rueducine.com-le-vilain-photo (3)

L’ANECDOTE

4ème film d’Albert Dupontel en tant que réalisateur. Il progresse!

NOTE : 13/20

Video & Photo

1 videos 5 photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *