APPALOOSA (2008)

FILM DE : Ed Harris
PAYS : USA
GENRE : Western
AVEC : Ed Harris, Viggo Mortensen, Jeremy Irons, Renée Zellweger, Lance Henriksen, Ariadna Gil, Rex Linn, Adam Nelson, Girard Swan…
MUSIQUE : Jeff Beal

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Etats-Unis années 1880 Randall Bragg vient d’assassiner le shérif et ses deux adjoints. Les notables de la ville d’Appaloosa qui en ont assez de Bragg et de ses acolytes, appellent Virgil Cole et Everett Hitch, deux hommes qui sont payés pour faire régner la loi par tous les moyens légaux. Après avoir signé le contrat Cole et Hitch mettent en application la loi et s’affrontent à trois des sbires de Bragg qui sèment la terreur dans le saloon. Les trois hommes refusent de se soumettre, ils sont abattus. Une jeune veuve débarque en ville. Elle a tapé dans l’œil de Cole. Bragg débarque en ville avec sa troupe et une mise au point est faite entre Bragg et Cole. Cole cherche à savoir si Bragg a tué le shérif. Par chance un témoin se présente et malgré la peur veut bien témoigner contre Bragg. Cole et Hitch partent au ranch de Bragg et l’arrêtent au petit matin…

CRITIQUE : Ed Harris signe un western classique. Avec une certaine lenteur il installe les personnages et les situations. Cela permet de bien développer les deux personnages de Cole et Hitch peu portés sur la discussion. Ce film est avant tout une histoire d’amitié entre deux hommes qui se connaissent par cœur et dont une femme aux mœurs étranges vient semer le trouble. Le rebondissement en milieu de film avec l’échange de la femme contre le repris de justice, donne du ressort à l’histoire qui en avait à ce moment besoin. Malgré le jeu peu convaincant de Renée Zellweger qui minaude beaucoup, le rôle de Ellie est très complexe et bien développé. Viggo Mortensen et Ed Harris remarquables. Jeremy Irons fait un bon méchant. Beau western.

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : Le duel final entre Hitch et Bragg. Fulgurant.

NOTE: 14/20

L’ANECDOTE : Le western n’étant plus un genre en vogue à Hollywood, Ed Harris a eu beaucoup de mal à convaincre les financiers de mettre l’argent nécessaire à une production décente et digne de ses envies.

 

FILMS DE Ed Harris DEJA COMMENTES :