APRÈS LUI (2007)

rueducine.com-apres-lui-2007FILM DE : Gaël Morel
PAYS : FRANCE
GENRE : Drame
AVEC : Catherine Deneuve, Thomas Dumerchez, Guy Marchand, Elodie Bouchez, Elli Medeiros, Louis Rego, Adrien Jolivet…
SCÉNARIO : Christophe Honoré, Gaël Morel
MUSIQUE : Louis Sclavis

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Région lyonnaise fin des années 2000, Mathieu le fils de Camille jeune étudiant et son meilleur ami Franck se préparent pour un enterrement de vie de garçon. Ils prennent des robes dans la garde robe de la mère de Mathieu et se font maquiller par elle. Tard dans la nuit le téléphone sonne chez Camille c’est la gendarmerie qui appelle. Mathieu est mort dans un accident de voiture…rueducine.com-apres-lui-photo (2)

CRITIQUE : Le film de Gaël Morel contient d’excellentes choses et d’autres beaucoup moins bonnes. Le meilleur du film est bien entendu la présence de Catherine Deneuve dans ce premier rôle qui bien entendu est irréprochable, et même louable de ses choix qui alternent films grand public « Palais Royal » (2005) de Valérie Lemercier et films plus confidentiels comme celui-ci.
Car avec le sujet développé dans ce scénario : une femme perd son enfant et reporte son affection vers le meilleur ami de son fils qui est responsable de sa mort, on peut dire que ce n’est pas le genre de propos qui attire les foules dans les cinémas.
C’est d’ailleurs un des soucis majeur du film. Le scénario n’est pas d’une grande crédibilité. Car les deux compères Christophe Honoré et Gaël Morel poussent le bouchon un peu loin dans le report d’affection. Autre souci d’écriture les seconds rôles hormis celui de Guy Marchand sont tous à peine esquissés. A peine sait-on qui est le personnage tenu tant bien que mal par Elli Medeiros qui a bien du courage à se coltiner un rôle si mal écrit.rueducine.com-apres-lui-photo (3)
Petit film qui semble encore sorti du moule désespérant de la FEMIS (Christophe Honoré y a enseigné; tiens,tiens!) tout y est un peu étriqué : du budget à la distribution qui n’étincelle guère (exceptée Catherine Deneuve), sans parler de la réalisation assez impersonnelle et ennuyeuse.
Des films de cet acabit la France en produit des dizaines par an qui déplacent entre 50 000 et 150 000 spectateurs. Celui en déplacera 94 705 (cf blog boxofficestory.com) ce n’est pas la gloire!
Reste la musique de Louis Sclavis et un morceau mélancolique au piano puis violon-violoncelle et enfin piano « pas dégueu » comme dirait un certain Serge Gainsbourg.

rueducine.com-apres-lui-photo (7)

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : Les scènes d’errance de Camille devant la faculté où Franck suit les cours d’histoire.

NOTE : 10/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Gaël Morel a joué dans un film a succès de André Téchiné « Les roseaux sauvages » (1994) avec Elodie Bouchez. Gaël Morel appellera l’actrice sur ses plateaux par trois fois. rueducine.com-apres-lui-photo

FILMS DE Gaël Morel DÉJÀ COMMENTÉS :