BANDIT AUX YEUX BLEUS (LE) (1980)

rueducine.com-le-bandit-aux-yeux-bleus-1980FILM DE : Alfredo Giannetti
TITRE ORIGINAL : Il bandito dagli occhi azzurri
PAYS : ITALIE
GENRE : Policier, Thriller, Poliziottesco
AVEC : Franco Nero, Dalila Di Lazzarro, Fabrizio Bentivoglio, Pier Francesco Poggi, Sergio Tabor, Jole Fierro…
SCÉNARIO : Alfredo Giannetti
MUSIQUE : Ennio Morricone

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Gênes (Italie) fin des années 1970 Renzo Dominici travaille dans une société financière qui en fin de mois est en possession d’une fortune colossale. L’employé est un comptable vieux et boiteux dont la santé ne semble pas florissante. Mais chez lui, la perruque ôtée, les lentilles de contact retirées, l’homme est bien plus fringant, plus jeune et athlétique. Renzo prépare minutieusement le braquage de son entreprise. Il couvre ses arrières par une fuite en bateau vers le Panama et se rend indispensable à l’entreprise…rueducine.com-le-bandit-aux-yeux-bleus-photo

CRITIQUE : Alfredo Giannetti a écrit son propre scénario. Sans être d’une originalité folle, il reste d’une efficacité certaine, avec cependant quelques zones d’ombres comme la nécessité qu’a Renzo Dominici à se rendre aux bains turcs, ou dans ce bar pour y boire un verre de cognac. Dans ces deux scènes les motivations ne sont pas claires.
Mais Alfredo Giannetti est loin d’être un maître de la réalisation. Avec ce film il tourne ses scènes sans y mettre beaucoup d’envergure. A sa décharge cela est peut-être dû à un budget serré et une nécessité de tourner vite. rueducine.com-le-bandit-aux-yeux-bleus-photo (2)
Franco Nero a toujours une belle prestance mais ce rôle ne fera pas parti de ses plus marquants. Dalila Di Lazzaro en petite gourde allumeuse fait son petit effet.
Le reste de la distribution ne brille pas vraiment et ressemble à celles des basses comédies italiennes des années 1970.
Reste la musique de Ennio Morricone qui supplante l’ensemble du film. Le maestro alors au faîte de sa gloire alterne les morceaux jazzy et les morceaux plus classiques qui citent Antonio Vivaldi. Le plaisir du film réside donc essentiellement à l’écoute de sa colonne sonore.

Image de prévisualisation YouTube

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : La mère de Renzo Dominici gâteuse et dans une maison spécialisée pour les vieux malades, ne parlait plus depuis des années. Mais quand elle voit le portrait robot de son fils dans le journal elle retrouve la parole et malgré elle dénonce son fils… Jolie scène

NOTE : 11/20

rueducine.com-oscar1L’ANECDOTE : Alfredo Giannetti est un scénariste qui a collaboré notamment avec Pietro Germi. En 1961 avec Ennio De Concini et Pietro Germi il reçoit l’Oscar du meilleur scénario pour « Divorce à l’italienne » (« Divorzio all’italiana« ).rueducine.com-le-bandit-aux-yeux-bleus-locandina

FILMS DE Alfredo Giannetti DÉJÀ COMMENTES :