BATAILLE DES ARDENNES (LA) (1965)

rueducine.com-la-bataille-des-ardennes-1965FILM DE : Ken Annakin
TITRE ORIGINAL : Battle of the Bulge
PAYS : USA
GENRE : Guerre
AVEC : Henry Fonda, Robert Shaw, Robert Ryan, Dana Andrews, Telly Savalas, Charles Bronson, Pier Angeli, Werner Peters, Robert Woods…
MUSIQUE : Benjamin Frankel

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Décembre 1944, l’Allemagne nazie est en quasi déroute. Pour remonter le moral de ses troupes et briser un temps l’avancée alliée qui permettrait à l’industrie allemande de sortir à grande échelle missiles V2, chars tigre nouvelle génération et avions à réactions qui pourraient permettre une victoire à l’arrachée sur les alliés, l’État Major nazi a décidé d’une contre offensive foudroyante avec pour fer de lance la panzer division du colonel Hessler. Cette attaque a pour objectif de faire reculer les alliés et de reprendre dans les jours suivants Bastogne, Bruxelles et Anvers. L’armée allemande profite de quelques jours de brouillard empêchant toute attaque aérienne ennemie pour lancer la contre offensive dans les Ardennes. Le lieutenant colonel Kiley de l’armée américaine chargé de se renseigner sur l’ennemi sait que l’armée allemande prépare quelque chose et tente d’alerter le général Grey et ses hommes de l’imminence d’une contre attaque. Mais l’effet de surprise sera quand même présent. Les premières heures sont à l’avantage des panzer division. Mais le manque de soutien et d’essence compromettent le plan nazi trop ambitieux…

CRITIQUE : Ken Annakin et ses scénaristes ne s’embarrassent pas trop de La vérité Historique. Certes certains faits sont bien là comme le massacre de prisonniers américains à Baugnez. Mais les personnages présentés n’ont pas existé. ils sont une synthèse des personnages ayant vécu la réelle bataille des Ardennes. De plus le film manque de perspectives avec les décisions prises dans les bureaux de Eisenhower et de Hitler avant et pendant la bataille. On peut reprocher une fin bâclée et peu crédible. Enfin Ken Annakin n’a pas été très précautionneux dans le choix de ses extérieurs, et à la fin du film les Ardennes ressemblent furieusement aux plaines arides de l’Aragon (Espagne). Nous sommes bien loin des reliefs fortement vallonnés voir semi montagneux qu’offrent les Ardennes. Si l’on retire donc l’intérêt historique à ce film, c’est un film de guerre très honorable. Le suspens y est bien distillé. Et les deux antagonistes principaux le colonel Hessler et le lieutenant colonel Kiley sont bien campés respectivement par Robert Shaw et Henry Fonda.

D’autres critiques sont à lire sur le site SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : La scène du massacre des prisonniers américains.

NOTE : 12/20

FILMS DE Ken Annakin DÉJÀ COMMENTÉS :