BONHEUR EST DANS LE PRE (LE) (1995)

rueducine.com-le-bonheur-est-dans-le-pre-1995FILM DE : Etienne Chatiliez
PAYS : FRANCE
GENRE :
Comédie
AVEC : Michel Serrault, Eddy Mitchell, Carmen Maura, Sabine Azema, François Morel, Guilaine Londez, Michel Russo, Catherine Jacob, Roger Gicquel, Patrick Bouchitey, Yolande Moreau, Alexandra London, Eric cantona, Joël Cantona…
MUSIQUE : Pascal Andreacchio

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Dôle (Jura) années 1990, Francis Bergeade gère avec difficultés un atelier de fabrication de sièges de toilettes et de balais à chiottes. Sa femme et sa fille lui raflent ses derniers sous dans un mariage somptueux, et l’Urssaf lui contrôle ses comptes d’entreprise. Il a pour amis Pouillaud son comptable et Gérard garagiste qui le sort au restaurant. Après une alerte cardiaque, lors de l’émission « où es-tu ? » une famille de Condom (Gers) recherche un père disparu depuis le début des années 1970, dont la photo lui ressemble énormément. Après avoir nié, il finit par admettre que c’est bien lui. Il se rapproche de cette nouvelle famille et décide de s’installer à Condom entouré de ses deux filles laissant l’atelier à sa femme et sa fille. Cette nouvelle de vie de paysan le rend heureux ! Trop heureux ?…

CRITIQUE : Etienne Chatiliez signe avec ce film le meilleur qu’il ait (à présent) jamais tourné. Un scénario brillant signé Florence Quentin très inspirée cette fois-ci, une distribution géniale, une musique formidable faite de « pasodobles » et un message hédoniste ponctué de « Profite! » du personnage de Gérard envers Francis. Eddy Mitchell, Michel Serrault, Sabine Azéma et l’ensemble du casting sont parfaits petit bémol quand même pour les Cantona’s brothers pas au niveau des autres. Malgré un titre peu accrocheur et une affiche encore plus rébarbative ce film a su rencontrer son public et a eu le succès mérité. Une comédie à déguster !

Lire d’autres critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : Gérard a invité Francis au restaurant pour son anniversaire. Francis fait un malaise vagal et tombe le nez dans ses rognons. Fou rire assuré.

NOTE : 15/20

L’ANECDOTE : Le rôle de Francis était prévu pour Jean Carmet. Le décès prématuré de l’acteur a fait que le rôle est revenu à Michel Serrault.

FILMS DE Etienne Chatiliez DEJA COMMENTES :