BONS BAISERS DE BRUGES (2008)

rueducine.com-bons-baisers-de-bruges-2008FILM DE :  Martin McDonagh
TITRE ORIGINAL : In Bruges
PAYS : GRANDE BRETAGNE
GENRE : Thriller
AVEC : Colin Farrell, Brendan Gleeson, Ralph Fiennes, Clémence Poésie, Eric Godon, Jordan Prentice, Thekla Reuten…
MUSIQUE : Carter Burwell

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Bruges années 2000, deux tueurs anglais sur ordre de leur employeur font du tourisme afin de se faire oublier après l’assassinat accidentel d’un enfant lors de leur dernier contrat. Ray le plus jeune déteste cette ville, alors que Ken en profite pour visiter les monuments en parfait touriste. Ray rencontre Chloé une jeune Belge et tombe amoureux d’elle. Pendant que Ray sort avec Chloé, Ken reçoit un appel de Harry son employeur. Ce dernier lui demande de tuer Ray car la mort d’un enfant est une erreur inacceptable. Ken sur le point d’assassiner son collègue l’aperçoit avec un pistolet sur la tempe, et le sauve du suicide. Le voici dans l’impossibilité de l’assassiner…

CRITIQUE : Film un peu foutraque et finalement d’un intérêt minime. L’humour noir ne suffit pas pour faire un bon film. Le plus intéressant du film étant les seconds rôles surréalistes du film. L’hôtelière au caractère trempée, le nain qui devient raciste après le sniff de coke, le braqueur borgne etc… Colin Farrell en fait des tonnes et Ralph Fiennes n’est pas très crédible en chef de mafia britannique. Seul Brendan Gleeson tire son épingle du jeu de massacre. L’originalité du film est son décor de la ville de Bruges remarquablement utilisé par le réalisateur. A part ça dès le début le film tourne en rond et un spectateur averti sait très bien qu’un contrat sur un tueur sera demandé au second tueur. Le dernier quart d’heure enfin le film reprend un intérêt perdu depuis longtemps. On ne rit guère à cette parodie de film noir à peine y sourit-on. Toute cette entreprise semble vaine. Exceptée la musique de Carter Burwell irréprochable! Martin McDonagh devra faire quelques efforts pour son deuxième film…

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : La montée de violence subite dans le restaurant où Ray s’en prend à un couple de touristes. Un coup d’adrénaline bienvenue dans un film bien mou.

NOTE : 10/20

L’ANECDOTE : Le film est censé se passer à Noël, le tournage ayant eu lieu en février et mars, la ville de Bruges a décidé de maintenir les décorations de Noël le temps du tournage.

FILMS DE Martin McDonagh DEJA COMMENTES :