FILM DE : Barry Levinson
PAYS : USA
GENRE : Historique, Biographie, Mafia, Thiller
AVEC : Warren Beatty, Annette Bening, Harvey Keitel, Ben Kingsley, Elliott Gould, Joe Mantegna, Richard C. Sarafian, Bill Graham, Wendy Philips, Bebe Neuwirth…
MUSIQUE : Ennio Morricone

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : New York années 1930, Lucky Luciano grand ponte de la mafia demande à Meyer Lanski un de ses associés, d’envoyer à Los Angeles son bras droit Ben « Bugsy » Siegel afin de signer un accord avec la mafia locale dirigée par Jack Dragna. Il s’agit d’un voyage de 12 jours: 4 pour le voyage aller, 4 pour la signature de l’accord et 4  pour le voyage retour. Siegel laisse femme et enfants et part pour L.A. où il retrouve son ami George Raft acteur en pleine ascension. George Raft lui fait visiter les villas du quartier de Hollywood. Ben Siegel devant la villa d’un chanteur d’opéra célèbre, demande à George de l’attendre. 5 minutes après la villa appartient au mafieux, le chanteur logeant à l’hôtel enrichi de soixante mille dollars…rueducine.com-bugsy-photo (4)

CRITIQUE : Malgré les « libertés » que s’octroie le film avec la vérité historique, mélangeant allègrement certains faits avec certaines dates, ce portrait d’un homme de main de la mafia subitement habité par une vision qu’il veut transformer en réalité : inventer le premier casino de très grand luxe dans le désert du Nevada qui se nommera « Flamingo », est des plus réjouissant.

Barry Levinson s’appuie sur un scénario linéaire et carré. Il choisit un casting de haute volée. Warren Beatty et Annette Bening en tête. Tous deux formant un couple glamour et chaotique mémorable. Leurs scènes communes sont assez remuantes et spectaculaires.rueducine.com-bugsy-photo (2)

Le film ne contient somme toute que peu de scènes d’action. 3 en tout et pour tout. Mais cela n’implique pas le moindre ennui.
La quête fatale de Bugsy est passionnante à suivre de par la personnalité du gangster capable d’humilier un homme pour 42000$ et incapable de maintenir un budget pour le chantier de son casino.

Barry Levinson s’inscrit dans la tradition hollywoodienne d’une vision « romantique » de Cosa nostra dont les sommets furent « Le parrain » (« The Godfather« ) puis « Casino » de martin Scorsese.

Ennio Morricone reprend le thème « Atto di dolore » du film « Opération ogre » (« Ogro« ) (1979) de Gillo Pontecorvo le conserve comme ligne de basse et y intègre une mélodie beaucoup plus développée et riche et deviendra « The die is cast ». Dans la bande annonce c’est la musique de « Opération Ogre » qui est utilisée.rueducine.com-bugsy-photo

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : Ben « Bugsy » Siegel rentré à New York pour l’anniversaire d’une de ses filles déguisé en cuistot se voit contraint d’assurer au débotté un conseil mafieux et de convaincre son ami Meyer Lanski et ses acolytes de mettre pour 1 million de dollars de fonds dans la construction du Flamingo.rueducine.com-bugsy-photo (5)

NOTE : 15/20

L’ANECDOTE : Warren Beatty et Annette Bening se rencontrent sur le tournage de « Bugsy« . Cette rencontre le transforme en mari modèle et en bon père de 4 enfants et semble mettre fin au comportement sexuel débridé de la star qui ne comptait plus les conquêtes.
Le couple retourne sous la direction de Barry Levinson pour le film « Rendez-vous avec le destin » (« Love affair« ) remake de « Elle et lui » (« Love affair« ) de Leo McCarey.rueducine.com-bugsy-poster

FILMS DE Barry Levinson DÉJÀ COMMENTÉS :
[catlist name=barry-levinson orderby=title order=ASC]

Related Article