CAVALIER ELECTRIQUE (LE) (1979)

rueducine.com-le-cavalier-electrique-1979FILM DE : Sydney Pollack
TITRE ORIGINAL : The electric horseman
PAYS : USA
GENRE : Comédie dramatique, Road movie
AVEC : Robert Redford, Jane Fonda, Valerie Perrine, John Saxon, Willie Nelson, Nicolas Coster…
SCÉNARIO : Paul Gaer, Robert Garland, Shelly Burton
MUSIQUE : Dave Grusin

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Fin des années 1970 Sonny Stiles est un ancien du rodéo. Il a été 5 fois champion du monde. Quand il a du quitter son sport il a signé avec le consortium Ampco un contrat publicitaire. Ce contrat stipule qu’il doit faire la promotions de céréales pour le petit déjeuner. Ampco lui fournit deux aides, un cheval, et un costume de cowboy clinquant et orné de diodes. Mais Sonny Stiles supporte mal cette nouvelle vie peu excitante et noie son ennui dans l’alcool. Alors qu’un soir il doit faire un show avec son costume et un cheval dans un casino de Las Vegas, il se rend compte que le cheval, un pur sang acheté plusieurs millions par Ampco, est bourré d’anabolisants et qu’il a une patte mal soignée. Hallie Martin journaliste, s’intéresse à ce personnage étrange…rueducine.com-le-cavalier-electrique-photo

CRITIQUE : Ce n’est pas le meilleur Sydney Pollack. Cependant rien d’indigne non plus. S’il accumule les clichés sur le business, l’écologie, et les rapports amoureux, ce film nous offre un spectacle de qualité.
Le scénario parvient à maintenir l’intérêt sur le futur immédiat des deux protagonistes principaux. La réalisation de Sydney Pollack est toujours limpide. Et trouve quelques superbes images à nous proposer. De plus il ajoute une course poursuite qui a du inspirer la série télévisée « Shérif fais-moi peur » (« The dukes of Hazzard »).
Le film ne contient aucun pathos et le road movie entre Nevada et Utah est agréable.
Mais c’est avant tout au duo Robert Redford/Jane Fonda que le film doit son attractivité. Les deux acteurs assurent le spectacle.
Superbement filmés par Sydney Pollack qui fait d’un petit scénario du cinéma solide et divertissant.
Dave Grusin ne signe pas son meilleur score mais illustre avec quelques airs country cette balade sympathique avec couple et cheval.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : Sonny paré de son costume à ampoules, quitte Las Vegas à cheval. Une fois le strip fini il éteint son costume et se perd dans la nuit du désert.rueducine.com-le-cavalier-electrique-photo (2)

NOTE : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Ce film est le 5ème du réalisateur avec la présence de Robert Redford. Les quatre précédents sont « Propriété interdite » (1966), « Jeremiah Johnson » (1972), « Nos plus belles années » (1973), « Les 3 jours du condor » (1975).rueducine.com-le-cavalier-electrique-poster

FILMS DE Sydney Pollack DÉJÀ COMMENTÉS :