CHARADE (1963)

rueducine.com-charade-1963
FILM DE : Stanley Donen
PAYS : USA
GENRE : Comédie, policier
AVEC : Cary Grant, Audrey Hepburn, Walter Matthau, James Coburn, George Kennedy, Ned Glass, Jacques Marin…
MUSIQUE : Henry Mancini

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Paris années 1960 de retour de Megève où elle a fait la connaissance de Peter Joshua, Regina Lambert apprend le décès brutal de son mari tombé d’un train. Lors des obsèques de mystérieux personnages rodent autour du cadavre. Peter Joshua réapparaît et joue les bons samaritains auprès de la veuve. Tandis qu’à l’ambassade américaine Hamilton Bartolomew lui apprend que son mari avec trois complices a dérobé 250 000 dollars durant la guerre. Effectivement voici que les hommes qui assistaient aux funérailles de Lambert réclament la même somme à Reggie. Les effets personnels de Lambert ne contiennent que des objets sans valeurs, et la vie de reggie est sérieusement menacée. Peter Joshua s’est alliè aux malfrats pour récupérer la somme. Mais en vain. les esprits s’échauffent, les cadavres s’ammoncellent, et les identités valsent…

CRITIQUE : Stanley Donen fait appel au sex appeal de Cary Grant et Audrey Hepburn pour cette comédie policière menée tambour battant. Tournée dans la capitale française. Casting formidable: James Coburn en malfrat et Jacques Marin en inspecteur de police retirent leur épingle du jeu, ce qui n’est pas évident pour un film centré autour des deux stars que sont Cary Grant et Audrey Hepburn. Film vif et haletant, souligné par des dialogues hilarants lors des échanges entre les deux vedettes, malgré les rebondissements multiples le spectateur n’est pas perdu.La musique de Henry Mancini accompagne à merveille cette comédie. Maurice Binder créateur des génériques des premiers James Bond signe le générique du film.

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : La course poursuite dans le métro entre Peter Joshua et Regina Lambert et issue sous les arcades du Palais Royal. Haletant et formidablement interprété.

NOTE : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Le film a été refusé par plusieurs studios. Cary Grant avait quelques scrupules quant à la différence d’âge entre Audrey Hepburn et lui. Le film qui faillit ne jamais voir le jour permit à Audrey Hepburn de recevoir un BAFTA (Oscar anglais) pour son interprétation.

FILMS DE Gene Kelly DÉJÀ COMMENTES :