CINEMAN (2009)

rueducine.com-cineman-2009FILM DE : Yann Moix
PAYS : FRANCE
GENRE :
Comédie
AVEC : Franck Dubosc, Lucy Gordon, Pierre-François Martin-Laval, Pierre Richard, Anne Marivin, Michel Galabru, Jean-Christophe Bouvet, Marisa Berenson…
MUSIQUE : Julien Baer                Chanson générique : Jean-Patrick Capdevielle

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Région parisienne, années 2000, Régis Deloux enseigne les mathématiques avec une sévérité implacable. C’est un vieux garçon qui vit dans un HLM promis à la destruction. En feuilletant un livre acheté chez un libraire il se pique à une broche appartenant à Sissi dans le film « Sissi mêne le bal« . Il est atteint de symptômes étranges. Un médecin lui conseille d’aller voir Pierre Richard…

CRITIQUE : Je viens (mais un peu tard) à la rescousse de ce film qui s’est fait massacrer à sa sortie par la critique quasi unanime, et bouder par le public. Je ne dirai pas que c’est un chef d’oeuvre (loin de là). Mais ce n’est pas non plus un infâme nanar.
Certes l’humour du film tombe parfois à plat et le scénario n’est pas très rigoureux.
Certes Franck Dubosc n’est pas d’une sobriété éxemplaire dans son jeu.
Certes le film souffre de carences techniques notamment sur le son.
Mais ce film m’a fait passer une heure vingt de détente. Et la loufoquerie de Yann Moix et de Franck Dubosc m’ont fait passer quelques bons moments. qui l’ont souvent emporté sur les maladresses du scénario, du réalisateur ou de son acteur principal.
J’ai préféré d’ailleurs les scènes que je qualifierai de « réelles » à celles où le héros entre dans les films. Car par exemple quand Régis Deloux entre dans « Barry Lyndon » (1975) si le spectateur a vu le film de Stanley Kubrick il ne peut être que frustré. Il en va de même pour la référence à « Pour une poignée de dollars » (« Per un pugno di dollari« ) (1964) de Sergio Leone, « Robin des bois » (« The adventures of Robin Hood« ) (1938) de Michael Curtiz ou « Taxi driver » (1976) de Martin Scorsese.
Mais baste! L’essentiel n’est-il pas malgré tout d’avoir passé un bon moment et d’avoir ri à ce film bon enfant?

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : Gilles Deloux après s’être piqué à la broche de Sissi a des symptômes étranges. Il va consulter un spécialiste… qui n’y comprend rien. Michel Galabru magnifique!

NOTE : 13/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Le rôle du méchant devait être tenu par Benoît Poelvoorde qui s’est fâché avec le réalisateur et a quitté la production. Après désistement de Jean-Paul Rouve, il est remplacé par Pierre-François Martin-Laval.

FILMS DE Yann Moix DEJA COMMENTES :