COMANCHEROS (LES) (1961)

rueducine.com-les-comancheros-1961FILM DE : Michael Curtiz
TITRE ORIGINAL : The comancheros
PAYS :
USA
GENRE : Western
AVEC : John Wayne, Stuart Whitman, Ina Balin, Nehemiah Persoff, Lee Marvin, Michael Ansara, Jack Elam, Bruce Cabot, Patrick Wayne…
SCENARIO : Clair Huffaker
MUSIQUE : Elmer Bernstein

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Louisiane, années 1840, Paul Regret à propos d’une femme tue en duel un adversaire. Il est recherché dans tout le sud du pays. Le ranger Jake Cutter le retrouve sur un bateau à aube alors qu’il remonte le Mississippi. Il l’arrête, mais en chemin Jake Cutter qui passe chez des amis les retrouve morts,  assassinés par les comanches. Après les avoir enterré Paul Regret assomme Jake Cutter et s’enfuit. Jake Cutter rentre dans sa ville on le charge de retrouver des marchands d’armes (les comancheros) qui excitent les indiens. Sur le point de faire affaire avec un trafiquant nommé Crow, il retrouve Paul Regret attablé à une table de poker…

CRITIQUE : Si Michael Curtiz a tourné quelques chef d’œuvres comme le fameux « Casablanca » ou « Les aventures de Robin des bois« , ce western n’atteint pas les sommets cinématographiques de ceux-ci mais reste un très bon film divertissant.
Michael Curtiz a su allier action et humour. Stuart Whitman défend très bien son personnage face à la légende vivante qu’est John Wayne. La partie du film se situant dans le repaire des comancheros est réussie.
Elle influencera plus tard Sergio Sollima pour son film « Le dernier face à face » un des plus grands westerns italiens. Autre temps fort du film l’apparition de Lee Marvin dans un rôle court mais absolument impressionnant.
La musique de Elmer Bernstein est très réussie, mais nous avons affaire à un des plus grands illustrateurs de westerns classiques.

[display_podcast]

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : La virée nocturne de Crow et Jake Cutter (qui a pris un pseudonyme pour traquer les comancheros) finissant par la mort de Crow et l’arrestation de Paul Regret.

NOTE : 15/20

L’ANECDOTE : Ce film est le dernier réalisé par Michael Curtiz alors gravement malade. Le tournage a du être interrompu et John Wayne assurer un court intérim derrière la caméra.

FILMS DE Michael Curtiz DEJA COMMENTES :