COMPAGNONS DE LA GLOIRE (LES) (1965)

rueducine.com-les-compagnons-de-la-gloire-1965FILM DE : Arnold Laven
TITRE ORIGINAL : The glory guys
PAYS : USA
GENRE : Western
AVEC : Tom Tryon, Harve Presnell, Senta Berger, James Caan, Andrew Duggan, Slim Pickens, Peter Breck…
SCÉNARIO : Sam Peckinpah
MUSIQUE : Riz Ortolani

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Le capitaine Demas Harrod est chargé de revenir au Fort Doniphan avec de nouvelles recrues pour grossir les rangs du … de cavalerie. Il s’est amouraché d’une femme et devra aussi la quitter pour livrer une bataille contre les sioux qui s’annonce des plus terribles. En effet un éclaireur Sol Rogers rentre au Fort et annonce que les tribus sioux sont rassemblées pour partir sur le sentier de la guerre. Le général McCabe qui commande le Fort Doniphan est avide de gloire. Harrod et lui ont déjà eu des conflits dans le passé…

CRITIQUE : Réalisateur de films oubliés. Voilà la spécialité de Arnold Laven (1922-2009). D’ailleurs il a compris que sa carrière était plutôt dans la réalisation de séries télévisées où il a été prolifique.
Est-ce que « Les compagnons de la gloire » mérite-t-il de sombrer dans l’oubli? Oui et non.
Oui pour les deux premiers tiers du film qui est assez banal dans sa description de la formation d’enrôlés pour la cavalerie et aussi pour montrer l’antagonisme entre les deux personnages principaux et rivaux amoureux.
Non pour le dernier tiers du film, c’est à dire pour l’approche des troupes vers le lieu du combat contre les sioux et la bataille elle-même. Ici l’aspect tactique (la prise en tenaille du camp indien) et la lisibilité du combat (avec ses attaques, replis, et résistance) est assez exceptionnelle.
Le scénario de Sam Peckinpah n’est pas extraordinaire. Voire plutôt laborieux.
La réalisation est plutôt académique et, étrangement, le boom du western transalpin ne semble pas toucher la réalisation du film.
Cependant la production fait appel à un musicien italien pour illustrer le film. La musique de Riz Ortolani ne restera pas dans les annales.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : La bataille contre les indiens. Limpide sur le plan stratégique et formidablement réalisée.

NOTE : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : « Les compagnons de la gloire » sort la même année que « Major Dundee » écrit et réalisé par Sam Peckinpah.rueducine.com-les-compagnons-de-la-gloire-poster

FILMS DE Arnold Laven DÉJÀ COMMENTÉS :