POWER, LES COULISSES DU POUVOIR (1986)

rueducine.com-les-coulisses-du-pouvoir-1986FILM DE : Sidney Lumet
TITRE ORIGINAL : Power
PAYS : USA
GENRE : Comédie dramatique, Politique
AVEC : Richard Gere, Julie Christie, Gene Hackman, Denzel Washington, Michael Learned, Fritz Weaver, E.G. Marshall, Beatrice Straight, J.T. Walsh…
SCENARIO : David Himmelstein
MUSIQUE : Cy Coleman

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Pete St John est un communicant. Il travaille pour les hommes politiques et façonne leur image en vue de gagner les élections. Auparavant Pete il a eu comme collègue, ami et associé Wilfred Buckley, mais Pete est devenu une machine à fric qui se soucie peu de la personne pour qui il travaille. Son but : le faire élire et passer rapidement à un autre. Mais des lobbys pétroliers perturbent sa campagne pour un certain candidat sénateur de l’Ohio Jerome Cade…

CRITIQUE : Sidney Lumet après « A la recherche de Garbo » (« Garbo talks« ) (1984) s’emploie sur un scénario de David Himmelstein à tenter de montrer les dessous de la politique. C’est à dire comment l’on fait d’un homme politique un candidat. Transformation physique, relooking, apprentissage de la gestuelle, mise en scène dans des clips. Au passage avec le personnage de Wilfred Buckley il parle d’éthique et de conscience politique, ce que n’a plus Pete St John depuis quelques années.
Mais Sidney Lumet même s’il fait un film honnête, n’a pas la flamme de ses grands opus comme «12 hommes en colère» («12 angry men« ) (1957), «Serpico» (1973), «Le prince de New York» («Prince of the city« ) (1981), «Le verdict» («The verdict« ) (1982) «Dans l’ombre de Manhattan«,  («Night falls on Manhattan« ) (1997).
On ne sent pas le réalisateur très à son aise avec cette histoire. Peut-être que le nombre de scènes entre les deux faiseurs de politiciens que sont Buckley et St John ne sont pas assez nombreuses, peut-être aussi que le lobbying voir le trafic d’influence exercé par Billings et sa compagnie n’accapare guère le spectateur trop dilué dans le récit.
Richard Gere en yuppie des médias propre sur lui est plutôt pas mal. Les apparitions de Gene Hackman sont savoureuses mais hélas peu nombreuses, Julie Christie fait une belle prestation. Et Denzel Washington se fait remarquer pour un des ses premiers grands rôles au cinéma.
Cy Coleman qui a composé 7 musiques de films dont trois pour Sidney Lumet avec le drame sentimental « A la recherche de Garbo » (« Garbo talks ») (1984) et la comédie « Family business » (1989), signe ici un magnifique soundtrack jazzy et inspiré.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : Pete St John prend l’avion pour Seattle pour recadrer la  gouverneur de l’Etat de Washington, la conversation dure deux minutes, il reprend l’avion pour vaquer à ses autres candidats. Vision assez glaciale (et peut-être réaliste) du métier de communicant.

NOTE : 12/20

L’ANECDOTE :

FILMS DE Sidney Lumet DEJA COMMENTES :