COURS APRÈS MOI, SHÉRIF (1977)

rueducine.com-cours-apres-moi-sherif-1977FILM DE : Hal Needham
TITRE ORIGINAL : Smokey and the Bandit
PAYS : USA
GENRE : Comédie, Aventures, Policier, Road movie
AVEC : Burt Reynolds, Sally Field, Jerry Reed, Jackie Gleason, Mile Henry, Paul Williams, Pat Mc Cormick…
SCÉNARIO : Hal Needham, Robert L. Levy, James Lee Barrett, Charles Shyer, Alan Mandel
MUSIQUE : Bill Justis, Jerry Reed

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Deux frères contactent « Bandit » pour aller chercher quelques centaines de cartons de bouteilles de bière moyennant un joli pactole. Il a 28 heures pour faire 3000 km. Après s’être fait financer l’équipée, il part chercher son pote Cledus dit « Tom Pouce ». Ce dernier conduit le camion, accompagné de son chien, Bandit prend la voiture surpuissante pour ouvrir la voie…rueducine.com-cours-apres-moi-sherif-photo (3)

CRITIQUE : Hal Needham (1931-2013) a commencé sa carrière à la fin des années 1950 comme doublure et cascadeur. Jusqu’à ce qu’il présente au Studio Universal le synopsis de cette comédie qui a pour seul but de divertir le public avec pour protagoniste principal un trafiquant sympathique, un acolyte affublé d’un chien pataud, d’une damoiselle peu farouche et d’un shérif vindicatif accompagné de son crétin de fils.
Le tout sur une course poursuite d’une heure et quart.
Hal Needham filme parfaitement ses petites cascades : c’est ce qu’il fait de mieux. Par contre les décors naturels que le film traverse sont plutôt mal mis en valeur.rueducine.com-cours-apres-moi-sherif-poster (2)
Alors c’est sûr que l’on ne s’épuise à comprendre ce qui se passe à l’écran, que les acteurs sont éminemment charismatique (la palme pour Burt Reynolds), et que le divertissement par les cascades (bien que souvent très artisanales et voyantes) est bel et bien présent.
Mais alors que c’est bête! Le niveau ne monte guère au-dessus des pâquerettes, pour ne pas dire que tout ceci est bien bas du plafond.
Monter en mayonnaise un scénario si mince à propos de deux rednecks (ploucs du sud) qui n’ont pour moyen de rébellion que le trafic d’alcool et comme mode d’expression le pied au plancher et la main sur la CiBi, c’est malgré tout bien mince. Et de là à en faire un film…
La musique country que le film nous sert à satiété est une sacrée soupe!

rueducine.com-cours-apres-moi-sherif-photo

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : La scène de marivaudage entre Bandit et Carrie dans une nature accueillante. Problème : il semble que parcourir 3000 bornes en 28 heures ne soient plus à l’ordre du jour, le retard cumulé étant déjà conséquent!rueducine.com-cours-apres-moi-sherif-photo (4)

NOTE : 08/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Le film est le deuxième plus gros succès dans les salles aux Etats-Unis, pour l’année 1977, derrière « La guerre des étoiles »  (« Star wars« ) de George Lucas. Le film aura donc deux suites : « Tu fais pas le poids shérif » (« Smokey and the Bandit II« ) (1980) de Hal Needham  et « Cours après moi, shérif III » (« Smokey and the Bandit III« ) (1983) de Dick Lowry.rueducine.com-cours-apres-moi-sherif-poster

FILMS DE Hal Needham DÉJÀ COMMENTÉS :