CRIME ÉTAIT PRESQUE PARFAIT (LE) (1954)

rueducine.com-le-crime-etait-presque-parfait-1954FILM DE : Alfred Hitchcock
TITRE ORIGINAL : Dial M for murder
PAYS : USA
GENRE : Policier, Thriller
AVEC : Ray Milland, Grace Kelly, Robert Cummings, John Williams, Anthony Dawson, Leo Britt…
SCÉNARIO : Frederick Knott, Alfred Hitchcock
MUSIQUE : Dimitri Tiomkin

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Londres années 1950, Tom Wendice est un ancien joueur professionnel de tennis. Il est marié à Margot. C’est elle qui détient la fortune du couple. Or Tom Wendice  a la certitude que sa femme le trompe avec Mark Halliday ami du couple et écrivain spécialisé dans les récits policiers. Tom Wendice convoque lors d’une absence de sa femme un certain capitaine Swann un homme qui vit de petits délits et crimes, et aussi un ancien camarade de l’université de Cambridge. Tom Wendice manœuvre Swann de telle façon que celui-ci se retrouve acculé à devoir commettre l’assassinat de Margot Wendice, sur un plan imaginé par Tom. Le crime aura lieu en l’absence de Tom…rueducine.com-le-crime-etait-presque-parfait-photo (3)

CRITIQUE : Ce n’est pas le meilleur film du roi du suspens. Mais le bougre a quand même du métier et sait y faire pour faire monter une mayonnaise.
Basé sur une pièce de théâtre signée Frederick Knott qui signe aussi le scénario. La pièce créé pour la radio est par la suite adaptée à la scène, puis au cinéma. Entre la création de la pièce et le film il n’y a que deux ans d’écart. Bien entendu Alfred Hitchcock qui bénéficie d’une mécanique implacable y ajoute sa pâte de réalisateur. Comme l’étonnant traitement du procès de Margot Wendice avec un plan rapproché et fixe de la condamnée sur un fond de couleurs tourbillonnants.
Mais aussi cette volonté d’aérer le moins possible le film en se fixant au maximum dans l’appartement ou a lieu le meurtre. C’est à la fois un bien pour tenir le suspens, et un mal car le film devient une pièce de théâtre filmée. Au mieux un téléfilm. Inutile de dire que sur la forme le film a pris un gros coup de vieux. rueducine.com-le-crime-etait-presque-parfait-photo
Maître Hitch fait appel pour la première fois à Grace Kelly. On sait qu’il a trouvé en elle sa blonde parfaite, sophistiquée, innocente et fragile. L’actrice s’est fait connaitre en deux films, le superbe « Le train sifflera trois fois‘ (1952) de Fred Zinnemann et le fade « Mogambo » de John Ford. En 1956 et après trois films tournés avec Alfred Hitchcock elle tournera les talons aux sunlights de Hollywood pour s’étioler sur un obscur rocher monégasque…
Dans ce film elle est parfaite en femme double victime de son mari. Alfred Hitchcock n’hésite pas à la déglamouriser. Elle apparaît décoiffée, vêtue comme une taularde et aussi infidèle.
Ray Milland en mari retors et maître de ses émotions est parfait; ainsi que le flic so british et accrocheur (il inspirera sûrement le personnage de l’inspecteur Colombo) est incarné par un John Williams brillant.
La musique de Dimitri Tiomkin est assez (trop?) discrète.  rueducine.com-le-crime-etait-presque-parfait-photo (2)

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : La longue scène de chantage du mari Tom Wendice sur son ancien camarade de l’université de Cambridge pour le pousser à commettre le crime qui le débarrassera de sa femme. Remarquable manipulation les rouages du scénarios sont impeccables. rueducine.com-le-crime-etait-presque-parfait-photo (5)

NOTE : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Le film a été tourné en 3D. A l’époque la technique est loin d’être probante. Et pour ce film cette technique n’était pas vraiment indispensable.rueducine.com-le-crime-etait-presque-parfait-poster (2)

FILMS DE Alfred Hitchcock DÉJÀ COMMENTES :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *