DAME DU VENDREDI (LA) (1940)

rueducine.com-la-dame-du-vendredi-1940FILM DE : Howard Hawks
TITRE ORIGINAL : His girl friday
PAYS : USA
GENRE : Comédie, Screwball comedy
AVEC : Cary Grant, Rosalind Russell, Ralph Bellamy, Gene Lockhart, Porter Hall, John Qualen, Helen Mack, Ernest Truex, Cliff Edwards
SCÉNARIO : Charles Lederer, Ben Hecht, Charles MacArthur, Morrie Ryskind
MUSIQUE : Sidney Cutner, Felix Mills

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS

Walter Burns est rédacteur en chef au Morning Post. Il est divorcé de la journaliste Hildy Johnson. Celle-ci va se remarier avec Bruce Balwin qui vend des assurances. Elle va quitter la ville dans les prochaines heures pour convoler en noces. Mais Walter Burns ne l’entend pas de cette oreille et demande à Hildy de couvrir l’exécution d’un certain Earl Williams mais dont Walter Burns doute de la culpabilité du meurtre d’un policier. Elle refuse. Il invite Hildy et Bruce à déjeuner pour convaincre Hildy de rester encore quelques heures. Bruce soutient Walter…

CRITIQUE

Un des joyaux de la screwball comedy. Howard Hawks est le maître absolu de ce genre de comédie où les dialogues incessants fusent quitte à se chevaucher. Mais toujours dans une limpidité qui étonne le spectateur.  Howard Hawks y ajoute un sens de la mise en scène époustouflante.
Le film est l’adaptation au cinéma d’une pièce de théâtre de Ben Hecht. Mais la réécriture est vaste puisque dans la pièce les deux protagonistes principaux de « The Front page » sont des hommes.
Howard Hawks trouve deux interprètes exceptionnels pour tenir les premiers rôles. Rosalind Russell qui tout en étant femme tient un rôle « masculin ». Elle est la seule femme journaliste du film. Point de sex-appeal, mais un abattage infernal face à Cary Grant champion toutes catégories de la screwball comedy et ici roi des goujats et des manipulateurs.
Le film fait aussi partie de ce sous genre de la comédie qui est la comédie du re-mariage. A savoir que les protagonistes en début de film se séparent ou bien sont séparés, pour se retrouver ou se remarier à la fin du film. Une façon comme une autre de détourner le code Hays qui interdisait de glorifier l’adultère ou le divorce au cinéma.
Le film allie bons mots et rythme infernal; la comédie fonctionne à fond. C’est un classique de la screwball comedy.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

La scène du restaurant où Walter Burns parvient à retenir la journaliste et à retarder son voyage pour Albany à force de ruse et de pouvoir de séduction sur le futur mari de Hildy Johnson. Du grand art.

NOTE : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE

La pièce de théâtre sera adapté au cinéma avec deux hommes comme protagonistes principaux en 1974. Billy Wilder avec I.A.L. Diamond tournent « Spéciale première » (« The Front page« ) avec Jack Lemmon et Walter Mathau.rueducine.com-la-dame-du-vendredi-poster(1)

FILMS DE Howard Hawks DÉJÀ COMMENTÉS :