DANS LA VALLEE D’ELAH (2007)

rueducine.com-dans-la-vallee-d-elah-2007FILM DE : Paul Haggis
TITRE ORIGINAL : In the valley of Elah
PAYS : USA
GENRE : Drame, Guerre
AVEC : Tommy Lee Jones, Charlize Theron, Susan Sarandon, Jason Patric, James Franco, Josh Brolin, Frances Fisher, Wes Chatham, Barry Corbin…
MUSIQUE : Mark Isham

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Hank Deerfield ancien enquêteur de la Police Militaire, apprend que son fils est porté manquant à sa caserne. Il décide partir à sa recherche et fait le voyage jusqu’au Nouveau Mexique. Le lendemain de son arrivée la police découvre le cadavre éparpillé et à moitié brûlé du fils de Hank. Il décide de rester sur place et comprendre ce qui s’est passé. Il pousse la jeune détective Emily Sanders à mener l’enquête en se rendant sur les lieux du crime, il lui fait remarquer que la Police Militaire a relevé les indices en dépit du bon sens. Emily parvient auprès de son supérieur à récupérer l’enquête. Dés lors l’armée lui met des bâtons dans les roues et ne coopère que contrainte avec la détective. Mike le fils de Hank semble avoir été tué pour un trafic de drogue…

CRITIQUE : Ce film est symptomatique du refus de Hollywood de soutenir la politique d’envahissement de l’Irak en 2002 prônée par George Bush JR. après les attentats du 11 septembre 2001. La guerre menée là-bas se révélant catastrophique en terme de soldats tués ou blessés mais aussi en ce qui concerne le comportement des troupes américaines sur le sol irakien. Paul Haggis décide de montrer en creux dans son film les exactions de ces soldats qui faisaient la fierté des Etats-Unis d’Amérique et qui sont entrain de devenir une honte.  Le scénario est une enquête policière, mais le sujet du film est: Que font nos armées en Irak? Pourquoi reviennent-ils détruits psychologiquement? Qu’y font-ils de si détestable? Que subissent-ils de si terrible? Le film repose sur les interprétations de Tommy Lee Jones et Charlize Theron, tous deux impeccables. Film troublant et impressionnant.

Lire d’autres critique sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : L’interrogatoire du caporal Penning. Les mots qui sortent de la bouche de ce soldat font froid dans le dos.

NOTE : 15/20

LANECDOTE : Clint Eastwood a pesé de tout son poids auprès de la Warner (et il en a: c’est le studio pour lequel il a quasiment toujours travaillé) pour qu’ils prennent en considération le script de Paul Haggis. Mais il refusa le rôle de Hank Deerfield qui a échu naturellement à Tommy Lee Jones.

FILMS DE Paul Haggis DEJA COMMENTES :