DERNIER JOUR DE LA COLÈRE (LE) (1967)

rueducine.com-le-dernier-jour-de-la-colere-1967FILM DE : Tonino Valerii
TITRE ORIGINAL :
I giorni dell’ira
PAYS :
ITALIE, ESPAGNE
GENRE : Western, Western italien
AVEC : Giuliano Gemma, Lee Van Cleef, Walter Rilla, Lukas Ammann, Andrea Bosic, Ennio Balbo, Nino Nini, Al Mulock…
MUSIQUE : Riz Ortolani

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Dans la ville de Clifton, Scott, un jeune homme issue d’une mère prostituée et d’un père inconnu est régulièrement maltraité par les notables de la ville. Il se retrouve à vider les latrines et à nettoyer les écuries. Jusqu’au jour où apparaît dans la ville Frank Talby qui en peu de temps se fait une réputation de pistolero en tuant un homme qui le menaçait. Scott voit en Frank Talby l’homme qui peut lui permettre de sortir de sa condition sociale peu enviable. Il est fasciné par les armes et rêve de s’acheter un pistolet. Il demande à Frank de lui apprendre à tirer aussi rapidement que lui. Au bout de la première leçon Talby quitte la ville. Suivi par Scott sur une mule. Trois amis de l’homme tué par Frank Talby parviennent à désarmer ce dernier, et lui font subir un supplice. Ils sont interrompus par Scott qui sauve la vie de son mentor…

CRITIQUE : Deuxième film de Tonino Valerii. Et c’est plutôt une bonne surprise. Voici un film qui se base sur une forte psychologie du personnage principal (Scott) qui subit plusieurs évolutions. Mais le personnage de Frank Talby est aussi très intéressant dévoilant ses ambitions et ses motivations au long de la première heure du film. Enfin les personnages secondaires ne sont pas sacrifiés. Que ce soit le shérif, le vieux pistolero, le tueur à gages, et les trois notables.
Le scénario qui a été écrit à trois dont Tonino Valerii est surprenant par sa tenue. Les cas de bons films du genre western italien sont peu nombreux par rapport à la masse de la production.
Le film de surcroît est très bien illustré musicalement par le maître italien Riz Ortolani qui même inspiré par les musiques de Ennio Morricone ne démérite pas.
Giuliano Gemma et Lee Van Cleef sont complémentaires dans l’union puis le déchirement. Leur interprétation est sans faille.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : Le duel à cheval et au fusil à charger par le canon. Tendu, violent et spectaculaire.

NOTE : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Tonino Valerii est très connu pour être le réalisateur du film produit par Sergio Leone « Mon nom est Personne » avec Terence Hill et Henry Fonda.

FILMS DE Tonino Valerii DEJA COMMENTES :