DÉSAXÉS (LES) (1961)

rueducine.com-les-desaxes-1961FILM DE : John Huston
TITRE ORIGINAL : The misfits
PAYS : USA
GENRE : Comédie dramatique, Western
AVEC : Clark Gable, Marilyn Monroe, Montgomery Clift, Eli Wallach
SCÉNARIO : Arthur Miller
MUSIQUE : Alex North

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Reno (Nevada) Guido Delinni, mécanicien à bord de sa voiture de dépannage vient chez Isabelle Steers pour examiner la voiture sérieusement accidentée. Isabelle Steers loge Roslyn Taber une jeune femme en instance de divorce. Elle la conseille aussi pour que son divorce lui soit le plus profitable. Guido se propose de conduire les deux femmes au tribunal. Ceci fait il rejoint à la gare son ami Gay Langland qui raccompagne une de ses conquêtes au train. Puis Guido amène Gay dans un bar proche du tribunal où ils retrouvent Isabelle et Roslyn…rueducine.com-les-desaxes-photo

CRITIQUE : Film mythique. Non pas par son contenu mais par les circonstances du tournage.
Tout d’abord c’est un film écrit pour Marilyn Monroe par son mari Arthur Miller, même si le couple battait de l’aile.
Film écrit au jour le jour pendant le tournage par Arthur Miller qui s’inspire des humeurs de sa femme, alors que l’actrice en grande dépression se faisait attendre sur le plateau durant des heures. Le tournage est suspendu 15 jours pour permettre à l’actrice de suivre une cure de désintoxication à l’alcool et aux médicaments. Pendant ce temps, John Huston taquinait la bouteille et hantait les casinos du Nevada, quand il ne tirait pas au pistolet sur sa voiture tombée en rade sur la route de Virginia City.rueducine.com-les-desaxes-photo (2)
Ajoutons que pour Clark Gable et Marilyn « Les désaxés » est leur ultime film.
Il en résulte un film assez faible sur le plan scénaristique, avec de belles interprétations et sur la fin du film quelques scènes « hustoniennes » en diable.
Le monde a changé autour de ces trois cow-boys et c’est une blondinette qui leur fait entrevoir la réalité. Le noir et blanc est magnifique. Le dernier quart du film en nuit américaine est somptueux sur le plan esthétique.
Belle musique de alex North qui accompagne cette oeuvre.rueducine.com-les-desaxes-photo (4)

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : La démonstration de paddle-ball par Roslyn. Filmée comme une danse endiablée. Encore plus troublante que la scène de la robe au-dessus de la bouche de métro dans « 7 ans de réflexion » (« The seven year itch« ) (1955) de Billy Wilder.rueducine.com-les-desaxes-photo (3)

NOTE : 13/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Le tournage a été suivi par l’agence de photo Magnum qui a envoyé plusieurs photographes. Il en est résulté plusieurs reportages dans les journaux et plusieurs livres. rueducine.com-les-desaxes-poster

FILMS DE John Huston DÉJÀ COMMENTÉS :