ELLE (1979)

rueducine.com-elle-1979FILM DE : Blake Edwards
TITRE ORIGINAL : 10
PAYS : USA
GENRE : Comédie
AVEC : Dudley Moore, Julie Andrews, Bo Derek, Dee Wallace, Robert Webber, Sam J. Jones, Brian Dennehy, Rad Daly, James Noble…
MUSIQUE : Henry Mancini

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Los Angeles, années 1980 George Webber célèbre compositeur de chansons à Hollywood vient d’avoir 42 ans. C’est un cap qu’il surmonte mal. Il a une compagne Samantha chanteuse dans des comédies musicales, qui tente de le tirer de ce mauvais pas. Mais elle échoue et se dispute avec lui. George dans sa Rolls Royce rencontre une jeune femme en chemin pour le mariage! Il est subjugué par sa beauté et à son psy donne la note de 11/10. Il interroge le prêtre qui a marié la jeunne fille, sa notoriété facilitant les choses. Il apprend son nom et où elle passe son voyage de noces. Il n’hésite pas à prendre l’avion pour la retrouver…

CRITIQUE : Blake Edwards tourne une comédie douce-amère sur le démon de midi qui saisit l’homme de quarante ans et qui s’interroge sur sa vie à moitié partie en fumée. Mais il n’en retire par pour autant son amour pour les gags. Les mésaventures de George Webber étant parsemées de petites scènes comiques parfois digne de « La panthère rose. »
Blake Edwards amorce aussi avec ce film la dissection de la vie d’artistes de Hollywood. Chose qu’il approfondira avec « S.O.B. » son film suivant. Blake Edwards s’est attaché les services de Dudley Moore lui-même acteur musicien et compositeur notamment de quelques musiques de film comme « Fantasmes » de Stanley Donen.
L’acteur britannique est parfait dans ce rôle de quadragénaire paumé et pathétique. Le réalisateur fait aussi  appel à sa femme Julie Andrews pour le rôle de la femme bafouée par son homme. Elle y est grandiose.
Film méconnu de Blake Edwards et qui mérite un détour.

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : George Webber, musicien apprend avec stupéfaction par Jenny que « le boléro » de Maurice Ravel est une musique tout à fait appropriée pour faire l’amour.

NOTE : 16/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : C’est le film qui lança Bo Derek qui méritait mieux que sa future filmographie en partie massacrée par son mari John Derek.

FILMS DE Blake Edwards DEJA COMMENTES :