ENFANTS DU MARAIS (LES) (1999)

rueducine.com-les-enfants-du-marais-1999FILM DE : Jean Becker
PAYS : FRANCE
GENRE : Comédie
AVEC : Jacques Gamblin, Jacques Villeret, André Dussollier, Michel Serrault, Gisèle Casadesus, Isabelle Carré, Eric Cantona, Philippe Magnan, Jacques Boudet, Jacques Dufilho, Roland Magdane…
SCÉNARIO : Sébastien Japrisot
MUSIQUE : Pierre Bachelet

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Au sortir de la première guerre mondiale, Garris est un soldat démobilisé qui fait la route. Au bord d’un marais il rencontre un vieux mourant. Il décide de s’installer sur le marais où il est voisin de Riton Pignol. Un homme porté sur la bouteille, un peu cossard qui vit avec sa seconde femme acariâtre et ses trois enfants. Riton et Garris vivent de petits boulots qui les nourrissent à peine mais leur offre des grands moments de libertés, ils ont un ami Amédée qui ne travaille pas, vit des rentes (modestes) du travail de son père et grand amateur de jazz…

CRITIQUE : Film sur le bonheur de vivre proche de la nature, des bienfaits que celle-ci procure (ramassage d’escargots, pêche, contemplation). C’est aussi un hymne à l’amitié. De celle qui tolère beaucoup de ses amis.
Adaptation d’un récit de Georges Montforez par le scénariste et réalisateur occasionnel Sébastien Japrisot. Ce scénario est profondément humaniste. Même les personnages qui paraissent méchants  au long du film ont des instants où l’écriture leur est plus favorable.
Le spectateur voit un temps béni de renaissance après la terrible première guerre mondiale, même s’il sait que cela ne durera guère. La fin du film a la pudeur de faire une vaste ellipse qui va du milieu des années 1920 à l’aube du XXIème siècle. Passant sous silence la seconde guerre mondiale et ses brutalités immondes.
Belle distribution de rôles:  le trio Villeret-Gamblin-Dussollier est exceptionnel. Eric Cantona fait un boxeur soupe-au-lait magnifique.
Seule la musique de Pierre Bachelet n’est pas mémorable.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : La virée en train à la chasse aux escargots de Bourgogne. On ne regrette pas d’y être venu! Quelle aventure!

NOTE : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE :

FILMS DE Jean Becker DÉJÀ COMMENTES :