FAUCON MALTAIS (LE) (1941)

rueducine.com-le-faucon-maltais-1941FILM DE : John Huston
TITRE ORIGINAL : The maltese falcon
PAYS : USA
GENRE : Film noir, Thriller
AVEC : Humphrey Bogart, Mary Astor, Peter Lorre, Gladys George, Barton MacLane, Lee Patrick, Sydney Greenstreet, Ward Bond, Jerome Cowan…
SCÉNARIO : John Huston
MUSIQUE : Adolph Deutsch

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : San Francisco, années 1940, une femme qui se présente sous le nom de Ruth Wonderly demande à Sam Spade de retrouver la trace de sa soeur Corinne. Elle fréquente depuis peu de temps un certain Floyd Thursby. Elle sait dans quel hôtel loge le dénommé Thursby. C’est Miles Archer l’associé de Sam Spade qui se charge de la filature de l’homme. Miles Archer se fait descendre le soir alors qu’il partait pour filer Thursby. Sam Spade est prévenu du décès de son collègue. Il se rend sur place. Il apprend un peu plus tard que Floyd Thursby s’est lui aussi fait dessouder…rueducine.com-le-faucon-maltais-photo (4)

CRITIQUE : Qu’est-ce que le faucon maltais?… C’est un rêve! Sûrement un mythe. Et des personnages qui se tuent pour posséder cette statuette. John Huston scénarise pour le cinéma le roman éponyme du créateur du privé Sam Spade, Dashiell Hammett. C’est un roman qu’il vénère et sa fidélité au roman et à son esprit est exemplaire. John Huston a déjà écrit depuis les années 1930 des scénarios les deux derniers étant « La grande évasion » (« High sierra« ) (1941) de Raoul Walsh , et « Sergent York » (« Sergeant York« ) (1941) de Howard Hawks pour lequel il était script doctor (appelé en secours sur un scénario en panne).
Ce premier film lui va comme un gant. Tout le cynisme du réalisateur est déjà présent. Autre thème récurrent la quête d’un trésor et d ‘un mythe sous quelque forme que ce soit « Moby Dick » (1956) (une baleine blanche), « Le trésor de la sierra madre » (une mine d’or), « L’homme qui voulut être roi » (un trésor royal) et donc pour le « Faucon maltais » une statuette. Cette quête s’achevant par un échec.rueducine.com-le-faucon-maltais-photo (3)
Humphrey Bogart prête son physique sans pareil pour incarner Sam Spade et deviendra la référence à toute nouvelle interprétation de ce personnage où plus largement à l’interprétation d’un détective privé. Dur, malin, et séducteur il devient l’archétype de ce genre de personnage.
Mary Astor interprète une femme fatale terriblement retors, menteuse, et avide avec une intensité rare.
Enfin Peter Lorre et Sydney Greenstreet sont inoubliables en méchants pervers mais aussi pathétiques et ridicules. Une ouverture de film remarquable qui entre dans le vif du sujet dès les premières secondes, une fin sublime avec la cage d’ascenseur comme métaphore à la prison, un noir et blanc extraordinaire dans ses contrastes, le tout agrémenté par une bonne musique et vous voyez défiler sous vos yeux un chef d’oeuvre de film noir (le premier du genre)et un classique du genre.
Pour un premier film signé John Huston voila qui annonce une filmographie des plus intéressantes.rueducine.com-le-faucon-maltais-photo

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : Son coéquipier et associé à peine liquidé dans la nuit, Sam Spade le lendemain fait effacer le nom du défunt sur la porte de l’agence et les vitres du bureau. Voici un homme qui du passé n’hésite pas à faire table rase!rueducine.com-le-faucon-maltais-photo (2)

NOTE : 17/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Le rôle de Sam Spade était dévolu par la Warner Bros. à George Raft. Mais celui-ci refuse l’interprétation parce que John Huston n’est qu’un débutant. Le studio demande à Humphrey Bogart sur la pente ascendante de la renommée de prendre la relève.rueducine.com-le-faucon-maltais-poster

FILMS DE John Huston DÉJÀ COMMENTES :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *