rueducine.com-filles-uniques-2003

rueducine.com-filles-uniques-2003FILM DE : Pierre Jolivet
PAYS : FRANCE
GENRE : Comédie, Policier
AVEC : Sandrine Kiberlain, Sylvie Testud, Roschdy Zem, Vincent Lindon, François Berléand, Albert Dray, Julien Cottereau, Francis Leplay…
SCÉNARIO : Pierre Jolivet, Simon Michaël
MUSIQUE : Serge Perathoner et Jannick Top

SYNOPSIS : Palais de justice de Paris, années 2000, Tina cleptomane de chaussures, est confrontée à Carole juge d’instruction, relâchée elle se rend chez Carole pour la remercier. Cette dernière l’héberge pour la nuit. Le lendemain le placard à chaussures de Carole est vide et Tina est retournée au « Palais de la femme » où elle loge. Carole l’y retrouve et après une engueulade, elle lui demande une faveur, l’aider à arrêter un proxénète qui se joue d’elle depuis quelques temps. L’affaire est rondement menée. Une affaire de faux jetons au casino d’Annecy offre à Carole l’occasion d’amener Tina en voyage pour la remercier de son aide…rueducine.com-filles-uniques-2003-sandrine-kiberlain-sylvie-testud

CRITIQUE : Pierre Jolivet manie la comédie assez joliment. Après « Ma petite entreprise » et avant « Je crois que je l’aime« , il enchaîne ce style de film avec un grand bonheur.
Pour cela il bénéficie d’une petite troupe Vincent Lindon, François Berléand, Albert Dray et Roschdy Zem qui lui sont fidèles et exemplaires dans leurs rôles distinctifs. Bien entendu Sandrine Kiberlain et Sylvie Testud n’ont rien à envier à ce quatuor masculin.
Le spectateur suit avec plaisir les tribulations de ces deux femmes si opposées et si complémentaires. Ce buddy movie féminin est bien troussé. Le film est écrit par Pierre Jolivet et son scénariste Simon Michaël, ancien flic qui a scénarisé entre autres « Les ripoux » (1984), « La totale« , « Profil bas » et du même réalisateur « Fred » (1997) et « Ma petite entreprise » (1999). Le mélange des genres (policiers et comédie) est mené avec subtilité. Notamment les scènes de drague entre les deux flics et les deux femmes.
Film court: 1h20 mais très bien tenu sur le plan de l’intrigue et qui contient des dialogues percutants. Bien entendu l’aspect social important chez le réalisateur, est encore présent dans cette comédie.
Belle composition musicale signée Serge Perathoner, la guitare de  Jannick Top est somptueuse.rueducine.com-filles-uniques-2003-sylvie-testud-sandrine-kiberlain

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : Mermot vient témoigner chez Carole pour se soustraire à la pression de son avocat en cheville avec le casino d’Annecy. Tina lui sert un café cubain… Grand moment de comédie.

NOTE : 14/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=-yZVbTUbA1k[/youtube]

L’ANECDOTE : Pierre Jolivet menait deux écritures de scénarios en même temps à cette époque. Il écrivait aussi « Le frère du guerrier » (2002), un film ancré dans l’époque médiévale. « Filles uniques » était une récréation, le sujet de l’autre film étant sérieux et fastidieux car nécessitait beaucoup de références historiques.rueducine.com-filles-uniques-2003-francois-berleand

FILMS DE Pierre Jolivet DÉJÀ COMMENTÉS :
[catlist name=pierre-jolivet orderby=title order=ASC]

Related Article