GAUCHER (LE) (1958)

rueducine.com-le-gaucher-1958FILM DE : Arthur Penn
TITRE ORIGINAL : The left handed gun
PAYS : USA
GENRE : Western
AVEC : Paul Newman, James Congdon, James Best, John Denher, Hurt Hadfield, Lita Molan, Colin Keith-Johnson, Ainslie Pryor…
SCÉNARIO : Leslie Stevens
MUSIQUE : Alexander Courage

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Etat du Nouveau Mexique, vers le comté de Lincoln, William Bonney traverse une région semi désertique sa selle sur le dos. Il est éreinté et supporte de moins en moins le poids de son fardeau. Quand il est arrêté par deux hommes qui soupçonnent Bonney d’être un voleur de bétail pour le compte d’autres éleveurs. mais Tunstall, le patron, accepte William Bonney dans son équipe. Billy n’est pas très disert sur son passé mais il sympathise avec Tunstall chez lequel il trouve un père de substitution. Tunstall lui promet de lui apprendre à lire mais il ne le pourra. Il est tué par quatre hommes en embuscade.Billy jure de le venger et emmène avec lui deux de ses ancien collègues Tom et Charlie…rueducine.com-le-gaucher-photo

CRITIQUE : Le film est une adaptation d’une pièce de théâtre signée Gore Vidal. Et c’est sûrement le plus gros reproche que je ferai à ce film, certaines scènes sont vraiment trop théâtrales et handicapant la fluidité du western. Certes le film revisite le mythe d’Œdipe, (Billy ne tue pas le père mais se reproche sa mort) cependant Arthur Penn a du mal à se défaire de la pièce.
Pourtant le travail de Leslie Stevens qui jusqu’à présent n’avait écrit que 4 épisodes de 4 séries télé différentes aère le film au maximum. Ce sont dans les scènes de tension verbale que le film pêche.
Cela étant dit pour un premier film Arthur Penn montre un grand potentiel, non pas pour le western (genre qu’il abordera par trois fois avec de moins en moins de bonheur), mais pour le drame.rueducine.com-le-gaucher-photo (2)
Il tourne ce drame en noir et blanc sans scope alors que les westerns de cette époque utilisent le Technicolor et l’image panoramique qui magnifient les décors extérieurs.
Son Billy « the kid » manie à la fois les enfantillages et la violence cathartique, la fureur et l’abattement, l’amitié chaleureuse et la haine froide.
Arthur Penn bénéficie de l’interprétation impressionnante de Paul Newman qui avec ce film se fait un nom. Il écrase de sa présence électrique le reste du casting.
Une des meilleures version du drame qui suivit la guerre du comté de Lincoln.rueducine.com-le-gaucher-photo (3)

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : Arthur Penn trouve des plans mémorables comme la mort du shérif adjoint dans la rue sa botte sortie de sa jambe et posée sur la semelle, le cadavre à son côté.rueducine.com-le-gaucher-photo (4)

NOTE : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Le film est un échec au Etat-Unis, sûrement les choix de production qui ont rebuté un public qui n’aime guère être pris à rebrousse-poil. Mais un succès en Europe à la recherche d’un renouvellement d’un genre qui commence à s’essouffler.rueducine.com-le-gaucher-poster

FILMS DE Arthur Penn DÉJÀ COMMENTES :