GOLD (2016)


FILM DE :
Stephen Gaghan
PAYS : USA
GENRE : Aventures, Biographie,
AVEC : Mattew McConaughey, Edgar Ramirez, Bryce Dallas Howard, Corey Stoll, Stacy Keach, Bruce Greenwood, Bill Camp, Tobby Kebbel, Adam LeFevre, Rachael Taylor…
SCÉNARIO : Patrick Massett, John Zinman
MUSIQUE : Daniel Pemberton

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS

Reno 1981 Kenny Wells hérite de la compagnie minière Walshoe. Mais 7 ans plus tard c’est la cata. Walhoe est au bord du dépôt de bilan. Les bureaux situés dans les immeubles de la skyline de Reno sont desertés au profit d’un bar dans lequel travaille Kay la petite amie de Kenny. Aux abois, Kenny fait un rêve sur un gisement en Indonésie. Le lendemain il part là-bas rejoindre une légende de la prospection Mike Acosta qui avait émis une théorie sur la ceinture feu géologique qui serait à l’origine de gisements d’or colossaux…

CRITIQUE

Le film s’inspire dans les grandes lignes, semble-t-il, d’un scandale qui a eu lieu dans les années 1990 au Canada avec la société Bre-X. Il y est question de saupoudrage de poussières d’or dans des carottes de prélèvement et de tromperies.
Dommage que le film accumule les rebondissements faisant faire du yo-yo à son personnage principal. Riche puis ruiné, puis fortuné, puis ruiné, puis richissime, puis ruiné… les rebondissements s’enchaînent au détriment de l’histoire et des personnages.

De plus le spectateur perçoit mal la notion de temps. Le film donne l’impression que tous ces événements se déroulent sur 3 semaines!
Stephen Gaghan auquel on doit le très bon « Syriana » (2005) perd un peu de sa superbe avec ce film, maîtrisant moins son récit et laissant son acteur principal Matthew McConaughey en faire un peu trop.
Le film a quand même le mérite de mettre en lumière (surtout pour le public non américain) une sordide histoire d’enrichissement par de la malversation. Et on y voit aussi les limites du puritanisme américain qui semble à travers ce film prendre en sympathie l’escroc et son complice (malgré lui) et leur enrichissement sur le dos des spéculateurs.


Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE

A New York Kenny Wells est en réunion. Il a besoin de trouver de nouveaux associés pour explorer la mine d’or qui semble plus que prometteuse. Mais ceux-ci veulent l’évincer de la suite moyennant un joli dédommagement. Mais Kenny refuse de vendre. Bonne scène où la rapacité des grosses sociétés semble insatiable.

NOTE : 11/20C

L’ANECDOTE

La production du film commencée en 2011 est passée entre plusieurs mains (acteurs et réalisateurs) avant de finir entre celles de Stephen Gaghan et Matthew McConaughey. Le réalisateur Michael Mann et l’acteur Christian Bale. Le projet passe entre les mains de Spike Lee quelques mois plus tard Christian Bale se retire au profit de McConaughey. Enfin c’est Stephen Gaghan qui est annoncé en 2015 comme réalisateur.

FILMS DE Stephen Gaghan DÉJÀ COMMENTÉS :