GUERRE DES MONDES (LA) (2005)

rueducine.com-la-guerre-des-mondes-2005FILM DE : Steven Spielberg
TITRE ORIGINAL : War of the worlds
PAYS : USA
GENRE : Science fiction, Catastrophe, Aventures
AVEC : Tom Cruise, Dakota Fanning, Justin Chatwin, Tim Robbins, Miranda Otto, Rick Gonzalez, Yul Vazquez, Lenny Venito…
MUSIQUE : John Williams

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : New York  années 2000, Ray Ferrier est docker, ce week-end après le boulot il retrouve sa petite fille et son fils avec lesquels la communication passe mal. A la télévision les journalistes décrivent des orages atypiques sur l’Ukraine, Mais Ray accaparé par l’éducation de ses enfants n’y prète guère attention. Quand le même phénomène a llieu au-dessus de la banlieue newyorkaise. La foudre frappe plus de vingt fois au même endroit. Quelques instants plus tard les circuits électriques sont en panne, ainsi que toutes les voitures. Ray va dans la rue voir ce qui se passe. Soudain de sous la terre surgit un monstre de métal immense qui détruit tout sur son passage, et tue les gens pris de panique…

CRITIQUE : Le film s’inspire à la fois du roman de Herbert George (H.G.) Wells et du film de Byron Haskin. Si le spectacle est bel et bien là (les effets spéciaux sont remarquables, et l’action ainsi que le suspens sont savamment dosés. Cependant côté cliché (notamment sur la famille éclatée, le père inapte à comprendre ses enfants) le spectateur est servi.
Tom Cruise n’est plus ni moins bon que dans la plupart des blockbuster dont il est coutumier. Mais c’est Dakota Fanning qui est la vedette du film. Elle est simplement sidérante. Tim Robbins est aussi très bon en résistant qui perd les pédales.
Si le héros parvient à détruire un des monstres d’acier, la fin (fidèle au roman) déçoit par son côté antispectaculaire.
La musique de John Williams est elle aussi un peu cliché pour ce genre de film. On pouvait s’attendre à plus d’innovation de sa part.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : Ray, sa fille et un résistant se cachent dans la cave d’une maison isolée. Un des monstres immenses avec un « oeil » au bout d’une tentacule métallique fouille les coins et recoins de la cave. Superbe scène de suspens et dans un silence impressionnant. l’animation de « l’oeil » est extraordinaire.

NOTE : 12/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Film post 11 septembre 2001, certaines visions cauchemardesques des attentats sont reprises lors des attaques comme les personnes couvertes de poussières.

FILMS DE Steven Spielberg DEJA COMMENTES :