rueducine.com-Harold-RamisConnu surtout en tant que réalisateur de comédies, Harold Ramis est décédé à l’age de 69 ans.

Son premier grand succès est « Un jour sans fin » (« Groundog day« ) (1993) film irrésistible sur un animateur télé contraint de vivre chaque jour la même journée que la veille.
En 1996 il réalise « Mes doubles ma femme et moi » (« Multiplicity« ) autre comédie facétieuse sur un homme qui se clone pour satisfaire sa femme.
Il est le réalisateur du diptyque « Mafia blues » (« Analyze this« ) et « Mafia blues 2 » (« Analyze that« ). Un mafieux qui déprime et chiale et mène la vie à son psy…
Sa carrière de réalisateur s’achève en 2009 avec « L’an 1 : des débuts difficiles » (« Year one« ) .

Il a écrit la plupart des films qu’il a réalisé. Il a de plus avec Dan Aykroyd co-écrit le scénario du diptyque : « S.O.S. fantômes » (« Ghostbuster« ) et « S.O.S. fantômes 2 » (« Ghostbuster 2« ), dans lesquels il a tenu un des rôles principaux. Deux succès planétaires de la comédie américaine.

Son ultime film « L’an 1 : des débuts difficiles » (« Year one« ) qui revisite l’ancien testament de façon particulière. La comédie tourne à la cata. Harold Ramis part sur une fausse note. Dommage.