HUMBLING (THE) (2014)

rueducine.com-the-humbling-2014FILM DE : Barry Levinson
TITRE ORIGINAL : The humbling
PAYS : USA
GENRE : Drame
AVEC : Al Pacino, Greta Gerwig, Kyra Sedgwick, Nina Arianda, Dylan Baker, Billy Porter, Dianne Wiest, Dan Hedaya, Mary Louise Wilson…
SCÉNARIO : Buck Henry, Micha Zebede
MUSIQUE : Marcelo Zarvos

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Années 2010, Simon Axler un acteur de théâtre vieillissant, a « une absence » à quelques minutes de son entrée en scène. Suite à cet incident et incapable de retourner sur scène, il se retrouve en maison de repos où il suit une psychothérapie et prend très au sérieux sa convalescence. Au bout de quelques semaines, il rentre chez lui et continue à être suivi par son médecin via internet. Quand Pegeen, une jeune femme et fille d’une ancienne relation de Simon, entre dans sa vie…rueducine.com-the-humbling-photo

CRITIQUE : Barry Levinson est un réalisateur touche-à-tout. Dans le sens où il a tenté d’aborder bien des genres du cinéma avec plus ou moins de bonheur. On peut dire qu’il a du métier mais qu’il manque (sans parler de génie) d’une « vista ». Ses films semblent le plus souvent consensuels et au final trop fades.
Ici il s’agit de l’adaptation d’un roman de Philip Roth publié en France sous le titre « Le rabaissement » publié en 2009. celle-ci a donné bien du fil à retordre à Buck Henry qui plusieurs fois a du remettre l’ouvrage sur la table.
Celui-ci ne fait pas exception. Même s’il a dû penser prendre des risques avec son sujet, et malgré un Al Pacino des grands jours, son film ne va pas bien loin. Le spectateur reste sur sa faim.
Une fois que l’on a compris les enjeux du film, et que les personnages sont installés, le film ronronne. Et ce n’est pas sa fin théâtrale dans tous les sens du terme qui arrange les choses.
A voir donc pour Al Pacino. rueducine.com-the-humbling-photo (2)

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : Une patiente vient lui raconter ses problèmes conjugaux, puis lui demande de supprimer son mari. Simon Axler ne sait pas si cela fait partie du protocole thérapeutique ou si cette femme est folle… rueducine.com-the-humbling-photo (3)

NOTE : 13/20

L’ANECDOTE : Budget limité mais tournage express (en 20 jours tout était dans la boite). Le film même avec un succès d’estime trouve donc sa rentabilité.rueducine.com-the-humbling-photo (5)

FILMS DE Barry Levinson DÉJÀ COMMENTÉS :