INCORRUPTIBLES (LES) (1987)

rueducine.com-les-incorruptibles-1987FILM DE : Brian de Palma
TITRE ORIGINAL : The untouchables
PAYS :
USA
GENRE : Policier
AVEC : Kevin Costner, Sean Connery, Robert de Niro, Andy Garcia, Charles Martin Smith, Richard Bradford, Billy Drago, Patricia Clarkson…
MUSIQUE : Ennio Morricone

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Chicago début des années 1930, les Etats-Unis sont en pleine Prohibition, Al Capone règne en maître sur la ville. Eliott Ness débarque avec sa famille pour contrer la mafia, ses trafics et sa violence. Il s’associe avec Wallace, un spécialiste fiscaliste, l’agent Malone un irlandais connaissant toutes les combines de la police et de la mafia, et l’agent Stone as du flingue et fidèle à l’idéal policier. Après que le bras droit de Capone, Frank Nitti ait fait des menaces sur la vie de la famille de Ness, ce dernier sur les tuyaux de Malone décide d’intercepter à la frontière canadienne une cargaison d’alcool. Dans l’action ils arrêtent un des comptables de Capone. Et à la manière forte le font parler. Capone prend très mal l’échec et réclame la tête de Ness et de sa famille. Première représaille la mort de l’agent Wallace et du comptable. Entre Ness et Capone c’est la guerre…

CRITIQUE : Formidable film de Brian de Palma. Un grand film policier dans un écrin de décors et costumes extrèmement soignés. La reconstitution des années 1930 est remarquable.
Ennio Morricone signe une grande musique de film. Et le casting est grandiose.
Robert de Niro joue un Al Capone magnifique brutal et massif. Un des 10 meilleurs rôles de sa filmographie.
Kevin Costner prend une renommée internationale grâce à ce film et devient une star. Andy Garcia lance sa carrière. Et Sean Connery brille par sa présence. Il recevra un oscar pour sa prestation.rueducine.com-oscar1
C’est le film de toutes les grâces. Brian de Palma fait non seulement par la musique mais par sa mise en images de grands appels du pied à Sergio Leone.

[display_podcast]

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : L’attente à la gare de Chicago et l’échange de coups de feu dans les escaliers avec un landau pour bébé au milieu.

NOTE : 17/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : La scène incroyable dans les escaliers de la gare de Chicago est inspirée du film « Le cuirassé Potemkine » de Serguei Mikhaïlovich Eisenstein.

FILMS DE Brian De Palma DEJA COMMENTES :