INVITÉS DE MON PÈRE (LES) (2010)

rueducine.com-les-invites-de-mon-pere-2010FILM DE : Anne Le Ny
PAYS : FRANCE
GENRE : Comédie, Comédie dramatique
AVEC : Michel Aumont, Fabrice Luchini, Karin Viard, Valérie Benguigui, Veronika Novak, Raphaël Personnaz, Olivier Rabourdin, Flore Babled…
SCÉNARIO : Luc Béraud, Anne Le Ny
MUSIQUE : Béatrice Thiriet

Pour plus de détails voir IMDB 

SYNOPSIS : Paris années 2000, Lucien Paumelle 80 ans et veuf est un patriarche respecté: ancien résistant et homme de convictions de gauche qui œuvre à présent dans des associations humanitaires notamment l’aide au sans papiers. Il a prévenu ses enfants Arnaud avocat d’affaires, et Babette médecin généraliste, tous deux mariés: il recevra bientôt une famille de sans papiers. Sûrement des sénégalais. Arnaud et Babette organisent une petite fête chez leur père pour la venue des réfugiés. A la stupeur générale débarque Tatiana une belle Moldave d’une trentaine d’années avec sa petite fille, résolue à donner à sa fille la meilleure éducation dans un collège « sans noirs ni arabes ». Mais ils ne sont pas au bout de leur surprises, quelques jours plus tard lors d’un repas de famille il annonce à ses enfants que la veille il s’est marié avec Tatiana afin d’accélérer le processus pour que la jeune femme puisse avoir des papiers en règle…rueducine.com-les-invités-de-mon-père-photo

CRITIQUE : On pensait que l’on allait droit vers une comédie débridée puisque vendue comme telle. Nenni ! Le film ne nous embarque pas sur un sujet balisé: La débrouille pour que la société accepte des sans papiers, mais sur les frasques sexuelles d’un octogénaire, et son addiction à cette belle clandestine qui accepte son sort d’objet sexuel pour parvenir à ses fins: offrir à sa fille le meilleur de l’éducation française dans un quartier chic de Paris.
Bonne composition de Veronika Novak très convaincante en femme déterminée dans son but et ambiguë dans ses actes. Anne Le Ny s’intéresse surtout aux réactions des enfants de cet octogénaire dépravé, qui d’abord ne saisissent pas ce que représente ce mariage pour leur père, cette icône de la résistance à toutes les oppressions, exercer la sienne sur cette Moldave. Ce n’est qu’après leur avoir fait renoncer à leur propre héritage, qu’ils comprennent que Lucien sombre dans une relation sordide où argent et sexe ont du mal à faire bon ménage.
Finalement même si certaines scènes sont de comédie pure, le film est quand même tenu par une trame assez dramatique. Comme il nous prend à contre-pied il marque son but!rueducine.com-les-invités-de-mon-père-photo (5)
Le spectateur peut se réjouir aussi de l’interprétation tout en sobriété de Fabrice Luchini (un exploit) et de Karin Viard. Il interprète Arnaud, un quinquagénaire qui fait un métier qui représente tout ce que hait Lucien Paumelle, qui fut brimé dans son enfance par son père, et devenu par opposition un peu réac. Il s’est marié à une femme très réac. Elle (Babeth) une quadragénaire, modèle féminin de son père, médecin comme papa, aimant les mêmes livres et la même musique ayant les mêmes idées progressistes. Tous deux ayant eu des contentieux dans leur enfance, se retrouvent et se parlent. Les deux enfants évoluent en même temps qu’ils découvrent l’étendue des dégâts dans le vieux cerveau de leur père.
Michel Aumont est comme très souvent impeccable. Ici en papy propre sur lui, tout sourire, et à qui l’on donnerait le Paradis sans confession, mais au comportement répréhensible et déviant il nage comme un poisson dans l’eau.
Belle composition de Valérie Bengugui qui mérite mieux que des seconds rôles. Mais son heure viendra!
La musique de Béatrice Thiriet se compose essentiellement d’une jolie valse douce-amère dans le ton du film. A noter que le film finalement biaise sur le sujet des sans-papiers et que l’argument de cette tragédie humaine n’est qu’un des ressorts de la comi-tragédie.rueducine.com-les-invités-de-mon-père-photo (3)

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : Lucien Paumelle convoque ses enfants chez lui pour les convaincre de renoncer à leur héritage. Jouant avec les sentiments de ses enfants il leur soutire avec un grand sourire les signatures nécessaires. Du grand Michel Aumont.rueducine.com-les-invités-de-mon-père-photo (2)

NOTE : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Après « Ceux qui restent » ceci est le deuxième film de Anne Le Ny comédienne habituée au second rôle au cinéma.rueducine.com-les-invités-de-mon-père-photo (6)

FILMS DE Anne Le Ny DÉJÀ COMMENTES :