JADE (1995)

rueducine.com-jade-1995FILM DE : William Friedkin
PAYS : USA
GENRE : Policier, Thriller
AVEC : David Caruso, Linda Fiorentino, Chazz Palminteri, Richard Crenna, Michael Biehn, Donna Murphy, Kevin Tighe, Angie Everhart…
SCÉNARIO : Joe Eszterhas
MUSIQUE : James Horner
Chanson : Loreena MacKennitt

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : San Francisco dans les années 1990. Lors d’une réception du richissime avocat Matt Gavin et de sa femme Katina dite « Trina », le jeune et ambitieux assistant du procureur est appelé au téléphone. Il se rend dans la demeure d’un milliardaire qui a été assassiné chez lui. Matt Gavin voit la victime crucifiée et assassinée à coups de hache. Matt Gavin découvre aussi chez la victime des photos du gouverneur de Californie en positions compromettantes avec une prostituée. Matt Gavin se rend chez le gouverneur  et lui soumet les photos…rueducine.com-jade-photo (2)

CRITIQUE : Depuis le succès de « Basic Instinct » (1992) de Paul Verhoeven le thriller érotique est devenu une manne possible pour Hollywood. A condition cependant que le scénario soit réussi ce qui n’est pas vraiment le cas. La dernière demi-heure est carrément surréaliste tellement elle n’a ni queue ni tête.
Il semble que William Friedkin ait largement remanié le scénario ce qui a mis Joe Eszterhas (auteur de « Basic instinct« ) en fureur à tel point qu’il a menacé de retirer son nom de l’affiche.
Un des gros problème du film est son casting pas vraiment à la fête. Chazz Palminteri a bien du mal a faire vivre son personnage d’avocat interlope, Linda Fiorentino est pour le coup un peu timorée pour ce rôle de femme à la cuisse légère, et David Caruso est carrément improbable en petit procureur arriviste amoureux de sa suspecte principale.rueducine.com-jade-photo (4)
Dommage le film s’annonçait plutôt bien le temps de son générique très classe, et puis William Friedkin a quand même du métier notamment avec les scènes de poursuite en voiture. Même si ce genre de poursuites depuis « Bullitt » (1968) sont pour la plupart des redites. Ici le réalisateur tente de filmer autrement en posant la caméra au niveau du bitume donnant un aspect plus aérien des sauts des voitures sur le macadam de California Street. La poursuite dans Chinatown en voiture mai à allure très réduite était aussi une idée judicieuse. Mais ces efforts restent vain par rapport à l »ensemble de l’oeuvre.
Le choix musical de Loreena MacKennitt (que j’adore) ne m’a pas semblé judicieux. Se contenter de la musique de James Horner aurait à mon avis amplement suffi.rueducine.com-jade-photo (5)

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : Indéniablement la poursuite en voiture sur les hauteurs de San Francisco  en passant par Chinatown et qui finit sur les quais.rueducine.com-jade-photo

NOTE : 10/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Linda Fiorentino a connu un grand succès en femme-maîtresse perverse dans « Last seduction » (1994) de John Dahl. Mais sa carrière ne décolle jamais vraiment malgré sa présence dans « Men in black » (1997). Depuis 2000 année faste où elle a tourné dans 4 films elle n’a tourné que dans deux film en 2002 et 2009.rueducine.com-jade-poster

FILMS DE William Friedkin DÉJÀ COMMENTES :

3198546945Quant à Allah et Mohamed qui est son prophète, ils feraient mieux de se secouer les puces et se sortir les doigts du cul afin de faire un grand ménage dans leurs écuries. On y décèle de fortes odeurs de merde.