JOUET DANGEREUX (UN) (1979)

rueducine.com-un-jouet-dangereux-1979FILM DE : Giuliano Montaldo
TITRE ORIGINAL : Il giocattolo
PAYS : ITALIE
GENRE : Drame
AVEC : Nino Manfredi, Marlène Jobert, Arnoldo Foà, Olga Karlatos, Vittorio Mezzogiorno, Pamela Villoresi…
SCÉNARIO : Sergio Donati, Nino Manfredi, Giuliano Montaldo
MUSIQUE : Ennio Morricone

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Milan années 1970, un homme (Vittorio Barletta) est escorté à l’arrière d’une Mercedes à travers les rues de la ville. La voiture semble suivie, les hommes d’escorte sortent leurs armes mais au bout d’une longue course poursuite, les poursuivants doublent la voiture puis foncent dans une rue pour se perdre dans Milan tandis que Vittorio Barletta arrive sur son lieu de travail une malette attachée à son poignet. Il travaille pour un de ses amis d’enfance Nicola Griffo un homme d’affaires sans scrupule ni parole qui rabaisse Vittorio par de fausses promesses d’avancement. Nicola Griffo qui a bien du mal face à sa fille qui lui crache à la figure ses multiples défauts et le menace des pires avanies. Vittorio Griffo après sa journée de labeur se rend au supermarché où il retrouve sa femme. Mais ce jour-là trois hommes armés braquent le magasin. Des coups de feu sont échangés, Vittorio est touché à la jambe…rueducine.com-un-jouet-dangereux-photo (5)

CRITIQUE : Sans être un chef d’œuvre ce film de Giuliano Montaldo écrit par Sergio Donati, en collaboration avec le réalisateur et l’acteur principal et qui touche du bout de la pellicule l’ambiance des années de plomb en Italie (1969-1990). Une nouvelle délinquance qui utilise la violence et les armes à feu le plus facilement du monde, des italiens apeurés qui pour les moins solides psychologiquement peuvent être tentés par l’auto-défense.
L’anti-héros du film est un homme contrarié dans son foyer. Sa femme ne veut plus avoir de relations sexuelles avec lui et prétexte des maux de tête. Pourtant l’un et l’autre s’aiment d’un amour sincère. Au travail il est malmené par son employeur qui est aussi un ami d’enfance mais qui est surtout un égoïste qui ne voit que sa réussite financière.
La pâte de Nino Manfredi (1941-2004) dans l’écriture est belle et bien présente. Il arrive à insuffler de la comédie dans son jeu et ses dialogues dans un contexte dramatique. Il montre ici l’étendue de sa palette de jeu assez impressionnante.
Le jouet dangereux (l’arme de poing) attire Vittorio dans les ennuis comme un aimant. La violence, la mort de son seul ami, les menaces téléphoniques et les femmes redoutables, ainsi qu’une paranoïa invasive. Paradoxalement tout ceci semble donner à Vittorio une vitalité qu’il n’avait pas dans sa vie avant que de posséder et de succomber à la fascination des armes et qui laisse choir le hobby de la réparation des montres et des horloges pour celui de la fabrication des balles explosives et des armes trafiquées.rueducine.com-un-jouet-dangereux-photo (3)
Ce grand cinéphile de Vittorio qui cite les dialogues de « …Et pour quelques dollars de plus » (auquel a participé Sergio Donati à l’écriture du scénario) ou bien de « L’inspecteur Harry » a la sensation de devenir le « Justicier dans la ville » qui manquait à Milan. D’autant qu’au tir au pistolet il est extrêmement doué.
Et tandis que lui subit comme « une renaissance », la santé de sa femme périclite. Étonnante Marlène Jobert qui tient parfaitement son rôle malgré le fait qu’elle tourne en français face aux acteurs italiens.
La partition de Ennio Morricone est ultra mélodique (easy listening) mais aussi d’une mélancolie prononcée qui annonce le drame dès le générique de début. Si le film n’est pas un chef d’oeuvre, la colonne sonore en forme de carillon  l’est absolument. Il faut se remémorer que dans « …Et pour quelques dollars de plus » Ennio Morricone mettait aussi en exergue un carillon pour les duels avec montre gousset…rueducine.com-un-jouet-dangereux-photo

Plus de critiques sur SensCritique

LA SCÈNE D’ANTHOLOGIE : De retour de prison il reçoit un énième coup de téléphone et au lieu de rester silencieux face aux menaces, il lui déverse un tombereaux de menaces qui laissent l’inconnu sidéré.

NOTE : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : L’année précédente Pasquale Squitieri tournait « L’arma » (1978) sur le même thème avec Stefano Satta Flores et Claudia Cardinale.rueducine.com-un-jouet-dangereux-locandina

FILMS DE Giuliano Montaldo DÉJÀ COMMENTÉS :