JUGE ET HORS-LA-LOI (1972)

rueducine.com-juge-et-hors-la-loi-1972FILM DE : John Huston
TITRE ORIGINAL : The life and times of judge Roy Bean
PAYS : USA
GENRE : Western
AVEC : Paul Newman, Victoria Principal, Anthony Perkins, Ned Beatty, Jacqueline Bisset, Ava Gardner, Stacy Keach, Richard Farnsworth, John Huston, Roddy MacDowall…
SCÉNARIO : John Milius
MUSIQUE : Maurice Jarre

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS : Roy Bean, voleur en cavale se réfugie dans un claque perdu dans le désert du Pecos. Il y est roué de coups par des putains et des mexicains puis lynché une corde au cou, sur un cheval lancé au galop. Mais la corde rompt. Roy Bean est secouru par une jeune mexicaine. A peu près remis il retourne au bordel et flingue tout ce qui bouge. Les morts enterrés, il décide de s’autoproclamer juge et de faire régner la loi et la justice dans cette contrée oubliée de tous. La loi y sera des plus floues et la justice des plus expéditives. Secondé par un quarteron d’ex-pilleurs de banques, les pendaisons sommaires rythmeront le développement de ce qui deviendra une ville…

CRITIQUE : John Huston d’un œil rigolard montre du doigt de quels individus était peuplé l’ouest américain après les guerres indiennes: Un ramassis d’aventuriers, de menteurs, de tueurs et voleurs en tous genres. Qui n’avaient pas la moindre idée de ce qu’était une loi et son application, ni même de l’exercice de la justice envers les contrevenants.
Par chance John Huston avec la complicité étonnante de John Milius son scénariste, prend le film du côté de la lorgnette humoristique. Et on se marre devant ses énergumènes armés jusqu’aux dents qui entre-tuent pour un oui ou un non. Non seulement le film bénéficie du génie de John Huston à la réalisation mais aussi d’un casting iconoclaste qui fonctionne à merveille.
Paul Newman en juge Roy Bean épris d’affiches de l’actrice Lilly « Jersey » Langtry vaut le détour. Stacy Keach et Richard Farnsworth font deux grands numéros d’outlaws dégénérés à se tordre de rire.
Excellent western virulent sur les fondations morales des Etats-Unis. Un film qui reflète aussi l’esprit désabusé de John Huston face à la condition humaine.

Lire plus de critiques sur SensCritique

LA SCENE D’ANTHOLOGIE : Bad Bob un tueur albinos cinglé vient provoquer Roy Bean en duel. Stacy Keach énorme!

NOTE : 16/20

Image de prévisualisation YouTube

L’ANECDOTE : Victoria Principal débute au cinéma dans ce film.

FILMS DE John Huston DEJA COMMENTES :